Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Candaulisme et bisexualité masculine

! Signaler un contenu abusif

Je me rends compte que j’aime caresser, et même sucer les hommes avec qui nous faisons des trios ; ma femme m’encourage, cela l’excite et je n’ai encore pas eu de problème avec nos partenaires.
Ils se laissent volontiers faire, certains me rendent toutes les caresses, pipes, anulingus que je leur fais.

Quelqu’un a-t-il eu ce genre d’expériences ?

15 Commentaires

  • Hummmm quel plaisir j’aurai de sucer les amants de ma Femme devant elle , à me faire éjaculer sur mon visage et pourquoi pas un jour avaler la semance d’un étalon régulier…

    Ma Femme s’y oppose toujours en sa présence , alors n’y pouvant plus …je me résigne à le faire sans elle avec des hommes ou des couples qui aiment avoir un mâle bcbg tantôt actif tantôt chienne offerte...

  • Je l’ai surement deja raconté ici.. mais pour ceux qui n’aurait pas lu mon post..

    Avec un couple charmant et candau.. lui aimait regarder sa femme me succer et puis un jour il m’a demandé d’essayer.. et j’ai dit oui... puis une autre fois ou madame jouait avec moi.. il a voulu me toucher aussi comme elle.. et comme pour la fellation j’ai trouvé çà agreeable.. j’ai dit oui aussi..

    En fait c’est un blocage dans la tête qui peu se produire.. une fois qu’on a compris que le plaisir venais des caresses.. et en faisant abstraction de qui nous les donnait.. tout deviens possible..

    Maitenant quand un couple recherché un BI passif.. je dit "Oh oui".. pourquoi pas..

    Peux-etre qu’un jour une femme arrivera en jouant avec son home de me faire jouer aussi..
    PHIL

  • Depuis toujours j’ai aimé le candaulisme...et j’ai amené ma première femme à partager ces jeux où je pouvais la regarder jouir sous les coups de boutoirs des amants rencontrés. Dans ces soirées à trois, je regardais en me masturbant et petit à petit je me suis rapproché du couple qu’ils formaient. Avec le temps, j’ai eu envie de toucher son amant, puis de le caresser avant de franchir l’étape ultime, le sucer et plus tard me faire prendre par ceux qui acceptaient, devant elle. J’adorais cette situation où l’amant possédait ma femme et me possédait aussi. Lorsque l’amant, quand il ne risquait pas de mettre ma femme enceinte, jouissait entre ses cuisses, je prenais un énorme plaisir à lécher sa chatte et à nettoyer complètement tout le sperme qu’il venait de lui offrir et de m’offrir par la même occasion. J’ai toujours aimé recevoir ou récupérer le sperme d’un homme, soit sur moi, soit sur elle..soit directement sur ce mâle dont la queue m’attirait tant. Aujourd’hui, je recherche donc des couples dont le mari accepterait ces jeux...Ma nouvelle femme, beaucoup plus jeune que moi, refuse de vivre cette expérience mais je ne désespère pas de l’amener un jour à prendre un (et même plusieurs, ce serait le rêve) amant(s). Avec l’age je vais devenir moins performant et elle aura besoin de recevoir un sexe afin de vivre sa vie de femme...alors, je serai le plus heureux des hommes. En attendant celà, j’espère bien rencontrer un (et même plusieurs) couple(s) et faire avec eux ce dont je rêve avec elle...et partager cet homme avec sa femme.
    JP du 33

  • Le récit de jansoli est beau et excitant j ai déjà sucer des hommes et j y ai prit un plaisir et j espère un jour pouvoir réaliser avec la complicité de mon épouse

  • Bonjour,
    Annie aime me demander de sucer un homme avec elle en même temps elle aime aussi (quand nous sommes sur de la personne) me faire lécher le sperme qui est en elle j’adore ou le mien
    Bisous à tous

  • Bonsoir à tous, nouveaux ici j’aimerais apporter notre contribution à ce sujet. Je suis Bi, Elle un peu aussi mais cela dépends des situations.Pour ma part, j’aime sucer un sexe d’homme, cela l’excite, surtout lorsque nous le faisons ensemble. Cela permet également bien des fantaisies lors de rapports qui sont difficilement praticables si l’homme a peur d’entrer en contact avec le sexe d’un de ses congénère. Pour ma part, j’adore la lécher lorsqu’elle se fait prendre et fatalement, à un moment ou un autre je me retrouve avec le sexe de l’amant dans la bouche. il vaut mieux alors aimer cela. De même, lorsque nous avons la chance de trouver un amant TTBM, j’aime l’introduire moi même en elle. Nous pensons donc que la bisexualité est un plus certain pour notre couple, maintenant, il ne faut pas se forcer sinon l’expérience risque d’être désagréable et laisser un mauvais souvenir. De même pour elle, lorsque nous avons rencontré un couple, elle a voulu venir lécher ma partenaire et profiter du spectacle que nous lui avons offert, Elle aussi aime me regarder et du coup la bisexualité lui a alors semblé naturelle. Il ne faut pas forcer sa nature, mais si l’envie est là, laisser de coté les préjugés et faire ce vers quoi nos envie nous dirigent.

  • Ma femme connaît depuis nos débuts mon attirance sexuel pour les hommes malgré ma préférence pour les femmes et elle prend du plaisir à me doigter et à me sodomiser avec un harnais. Au fil du temps, elle a commencé par me demander "t’aimerais ça une vraie queue" sur un ton excité pendant qu’elle me pénétrait et j’ai fini par avouer que oui. Maintenant elle fait attention de choisir un amant bisexuel afin de m’inclure à l’occasion. La moitié du temps je préfère la regarder et lécher le sperme que son amant laisse sur elle ou en elle.

  • J’ai pris beaucoup d’intérêt (et de plaisir) à lire vos différents commentaires qui me font sérieusement m’interroger sur le lien entre candaulisme et bissexualité !
    J’ai la quarantaine plutôt mignon, ni barbe ni moustache, bcbg, mince et je n’ai jamais pratiqué ni l’un ni l’autre ! Je suis un vrai hétéro mais hétéro malheureux car je ne cesse de penser à faire l’amour avec un homme et une femme (la présence de la femme m’encourageant et me motivant à franchir le pas). Avec les femmes, j’adore sucer, lécher et je sais que je serais capable de faire la même chose avec un homme : j’ai adoré le récit de Jansoli quand il raconte avoir sucé un homme pour la 1ère fois et que ce dernier lui a joui dans la bouche, après quoi, son épouse l’a embrassée ... Il m’arrive même de rêver à cela en pleine nuit !
    Voilà ma réflexion qui ne fait que grandir et qui me fait de plus en plus m’interroger sur mon orientation sexuelle ; suis-je un bi refoulé ? Dans l’attente de vos précieux conseils afin de reprendre mes esprits.

  • Je crois que tout comme nous aimons voir deux femmes ensemble, nos épouses aiment nous voir avec un autre homme. Mon épouse connaît mes penchants bi et sait parfaitement que je rencontre des hommes, amis/amants ou ponctuellement.
    Nous avons fait l’amour à trois avec un de mes amants et elle a éprouvé énormément de plaisir à me regarder sucer Laurent qui venait de la prendre. Elle l’a aidé à venir me prendre en levrette et a trouvé une forme de puissance à me voir baisé par le mâle qui venait de la faire jouir.
    C’est une forme de soumission à l’amant, au mâle qui lui procure ce plaisir.
    Tout comme elle aime, quand elle rentre d’un rendez-vous galant, que je reprenne possession d’elle, que je nettoie toute trace et toute odeur de son corps.
    Une de ses envies est de rentrer un soir et que je vienne lui lécher la chatte pour nettoyer et retirer tout le sperme qui y resterait.
    Ou encore que je la reprenne et que je sente mon sexe lubrifié par le sperme d’un autre homme. Elle en jouit fortement dès que je lui en parle et que je la caresse en même temps.

  • De notre côté cela fait partie des critères pour devenir notre partenaire sexuel : accepter d’être sucé par Vincent (j’adore ça).
    Sophie adore me voir sucer.
    Maintenant j’aimerais aussi aller plus loin avec un homme, caresse, sodomie, tout cela devant mon épouse.
    Sophie a peur de ces envie, peur de voir ce côté soumis à un autre homme (par contre elle aime me soumettre)...en l’écrivant je me dis qu’elle se sent peut etre en réalité avec l’homme, tout comme elle se sent en rivalité avec n’importe qu’elle femme qui pourrait me séduire.
    De notre point de vue cette bisexualité permet de clore notre souhait d’un véritable trio, de boucler la boucle. Dans notre pratique nous ne nous verrions pas faire autrement.

  • Je suis toute nouvelle sur ce site mais également dans cette pratique...
    Hier soir, j’étais au téléphone avec mon homme et il me disait qu’il avait envie de se faire prendre...
    Je lui demandais d’attendre un peu que je sois prête et lui avait peur de me perdre et qu’il me dégoûte.
    Je l’ai rassuré car il ne me dégoûte pas du tout.
    Je n’étais pourtant pas sure pour autant qu’accepter cela serait chose facile.
    Pourtant, très vite, et parce qu’il m’avait rassuré sur le fait que le sexe avec un homme et ses sentiments étaient deux choses bien distinctes, je lui ai dis d’appeler son ami et de se faire plaisir.
    J’ai même dû insisté pour qu’il accepte en lui disant que c’était un ordre car il n’était pas sure que je sois prête (moi non plus...)
    Il a donc envoyé un message à son ami et m’a retransmit tous les échanges qu’il avait avec lui.
    Par la suite et même une fois qu’ils étaient ensemble, j’étais la seule a décidé ce qui devait ou non être fait et de quelle façon.
    Je lui ai demandé de faire tout ce que son ami lui demandait.
    Et que ce soit "vite, fort et sans répit"
    Ainsi il lui a fait une fellation et par la suite a été sodomisé.
    Je l’ai eu après au téléphone et notre excitation était telle qui nous nous sommes caressés tous les deux chacun de notre côté (nous n’habitons pas ensemble).
    Ce qui l’a encore plus excité c’était le fait que j’étais très présente malgré tout et de tout me dire (son ami à même lu les textos)
    Quelle drôle de sensation et quelle nouveauté pour moi !
    Pour ma part, mes sentiments ne sont que plus fort et j’ai l’impression d’être plus sure de moi (même si je le suis de nature) !
    Que c’est bon de savoir partager et d’être autant complice !

  • Pour nous cela c’est fait naturellement car notre partenaire avait une certaine expérience dans les trios HHF et j’avoue avoir pris un certain plaisir a découvrir les sensations de la fellation....mais pas tous les partenaires apprécient ... certains n’approuvent pas. Par contre je reconnais que cette pratique apporte un plus à nos ébats à trois ou la femme voit autre chose que deux hommes lui faisant l’amour... Un jeu de plus en quelques sortes..

  • Je viens de lire les deux contributions qui me surprennent. Le mari poussé à sucer, cela me semble ’normal’ au sens que moi, étant un homme hétéro, j’adore regarder deux filles faisant l’amour et je pousserais volontiers ma femme à s’engager avec une fille si jamis la situation se produisait. En même temps, du point de vu du mari dans le récit, c’est aller loin de faire plaisir à sa femme en s’engageant avec un homme, sauf, bien sûr, si ce mari-là est clandestinement bisexuel. Cependant, à ce moment-là, la qualité spécifique d’une relation entre une épouse libertine et un mari consentant, relation où seulement l’épouse voit ailleurs et le mari reste fidèle, est rompue et donc cela devient de l’échangisme ou du triolisme ou finalement du partouze. Ce qui me fascine et excite au candaulisme, c’est le fait que ma femme me ’trompe’ pendant que moi, je lui reste fidèle.

  • la premiere fois que j’ai sucé un homme, c’était dans une chambre d hotel où un homme qui avait drague ma femme au restaurant nous avait emmené pour baiser mon epouse devant moi
    Nous etions deja libertins et j’avais reussi depuis assez peu de temps a amener ma femme d’abord a me cocufier puis me raconter et enfin a accepter de faire l’amour devant moi
    Donc nous etions tous trois nus au lit, l’amant venait de bien sauter ma femme et nous nous prélassions apres sur le lit ma femme allongée sur le dos, l’amant pres d’elle et moi la tete sur le ventre de mon epouse
    au bout d un petit moment je redressais la tete et constatais que la queue de l amant etait a qq centimetres de ma bouche, je me rapprochais legerem,t mais sans que je touche cette verge a demi molle Ma femme vit mon mouvement et prit le sexe de l homme assoupit et de l’autre main me poussa la tete contre sa verge de son amant j’hesitais un peu mais ma femme poussa plus fort sur ma tete et mes lèvres vinrent au contact de laverge, machinalement j’entrouvris mes levres et je sentis la verge grossir ""allez cheri suces" me dit alors ma femme et ce disant elle commença à carresser la queue qui devint vite raide Alors j ouvris grand la bouche et engloutus la queue redevenue bien raide je la pompais avec delice et bientot je la sentir grossir encore et agitéee de soubresauts, le gars n’allait pas tarder a gicler, je fis un mouvementd e recul mais ma femme appuya tres fort sur ma tete pour que je ne puisse reculer et cela enfonça encore plus le mâle ds ma bouche cela declencha l’orgasme de l’amant qui dechargea son sperme par jets successifs dans ma bouche et ma gorge Je deglitis et ma femem se pencah et m’embrassa a pleine bouche
    voila resumé brièvement comme je suçais ma premiere bite et avalais le sperme grace a mon epouse etc ’est ainsi que je constatais que cela excitait ma femme cherie de me voir avoir des rapports bisexuels

  • Cela est une composante possible de la pratique du candaulisme. Par ailleurs il est exacte que certaines de nos partenaires peuvent en éprouver une forte stimulation.

    Si vous souhaitez en comprendre les motivations prenez connaissance de l’article Découvrir le candaulisme / Psychologie et candaulisme / une explication du candaulisme.

    Par ailleurs en club libertin, autant la bisexualité féminine est largement admise autant la bisexualité masculine reste confidentielle. Il nous reste encore beaucoup de chemin à parcourir sur le chemin de la tolérance.

    Votre couple profite pleinement de votre bisexualité et s’épanouit à travers celle-ci, c’est que vous avez trouvé une des clefs de sa pérennité. Félicitations à vous deux et bienvenu chez nous.

    Ce serait bien, que votre épouse, nous décrive le plaisir et l’excitation qu’elle éprouve à vous regarder. Bravo encore.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription