Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Candaulisme, couple et désir d’enfants

! Signaler un contenu abusif

Comment j’en suis arrivée là, loin d’être une sainte il y a 4a j’ai succombé aux avances, au charme d’un ancien collègue.

Le bon moment, un creux dans notre couple j’ai cédée à la tentation. Prise de remords j’en ai parlée à mon homme.

Le mot divorce prononcé, une pause dans le couple, plus aucune intimité mais contre tout attente nous nous sommes retrouvés et il m’a même demandé de recommencé car il m’aimait et il aimait savoir que je plaisait que je prenais du plaisir...

Cela fait 4a que nous peinons à trouver des amant de qualité (en province tout est plus compliqué) et depuis peu le désir d’enfants commence à se faire sentir.

Nous avons notre carrière, notre vie et voulons fonder une famille. Je comptais arrêter enfin mettre en parenthèse notre complicité candauliste mais il y a qq semaines il m’a dit qu’il aimerai qu’un autre me féconde.

Sur le moment j’ai dit on en rediscutera mais j’ai été profondément marquée, je n’y avais jamais pensée, je l’aime, oui j’aime voir d’autres hommes mais de là a trouver un autre géniteur.

Je ne pense à cela jour et nuits depuis des semaines, je ne veux pas le décevoir mais ça me fait peur,

Je me retourne vers vous, mesdames avez vous deja franchie cet interdit ? Comment se passe l’après, les remords ???

Claire,

NB : messieurs, je vous adore mais ne me proposez pas votre aide j’ai besoin de l’aide de mes consoeurs

4 Commentaires

  • C’est surement très excitant pour votre mari "mais" il s’agit d’un enfant.
    Je suis assez atterrée que l’on puisse "s’amuser" en quelques sortes avec ce genre de chose. Votre mari n’est pas à priori impuissant pourquoi une telle demande si ce n’est le simple fait de jouer avec l’interdit, de s’exciter en allant au delà de ce qui devrait rester un jeu, un amusement entre adultes. Dans quelques années si vous êtes toujours avec votre mari il vous faudra soit cacher à cet enfant son origine soit lui dire que son père n’est pas celui qu’il croit , pensez-vous que ça va être simple pour vous comme pour lui ? Vouloir un enfant, et je sais de quoi je parle, est une envie bien légitime que l’on partage avec l’homme que l’on aime ça me semble tellement évident.

  • Bonjour Claire,
    Je trouve que tu fais bien de partager tes doutes et tes inquiétudes surtout concernant ce type de sujet.
    Personnellement, la pratique du candaulisme avec mon mari a souvent débordé puisque je suis tombée amoureuse de plusieurs amants au cours du temps et j’ai moi-même déjà fantasmé sur l’idée d’avoir un enfant avec un autre (et pourtant j’en ai trois avec mon mari). J’étais bien consciente qu’il s’agissait d’un fantasme et en matière de fantasmes, on peut souvent aller loin :-) mais je ne l’ai jamais fait pour la bonne raison que j’ai bien compris que c’était un fantasme comme un autre.
    De l’extérieur, la demande de ton homme ressemble à un fantasme tout comme tu pourrais l’avoir de ton côté si par exemple tu avais des sentiments pour un autre et que cette idée d’enfant germait dans ton esprit. Cela ne me choque pas plus que cela car nous avons souvent envie de plus en tant que femmes quand nous sommes amoureuses. Certaines femmes le voient comme une continuité ou d’autre comme une façon de retenir certains hommes (ce qui est bien sûr à proscrire). Bref, concernant ton mari, je ne pense pas que ce soit du même ordre. Il serait intéressant d’analyser avec un professionnel ce qui se joue derrière sa demande.
    N’oublie pas de te respecter toi-même car les désirs de ton mari ne sont pas forcément les tiens quel que soit ce qu’il te propose.
    Et pour finir, penser à l’enfant à naître devrait te permettre de prendre tes responsabilités puisqu’en tant que parents, c’est notre priorité : être responsables et être un exemple pour lui/elle.
    Et dernière question : pourquoi ton mari ne souhaite t’il pas faire un enfant lui-même ?

  • Claire, pardon, puis-je faire valoir ma qualité de médecin pour gommer le fait d’être un homme qui vous écrit ?
    Juste un mot pour appeler votre attention en dehors de tout jugement moral. Un enfant n’est pas une monnaie d’échange mais une personne qui, pour bien grandir, doit pouvoir s’identifier aux parents qui l’élèvent. Entre le verbe "faire" un enfant et l’"avoir" il y a une grande différence de responsabilité, que vous imaginez d’instinct et qui perturbe, heureusement, votre sommeil...
    Parlons-en si vous voulez bien.
    Cordialement
    Docteur J. Waynberg

  • Je suis un homme, je suis navré, mais quand je lis des inepties pareils je ne peux pas m’empécher de répondre. Un enfant ne peux pas être le résultat d’un jeu .. ce n’est pas un fantasme c’est un enfant !!!
    On ne joue pas avec ces choses là et franchement vous pensez que le fait de faire un gosse avec un amant parce que votre mari exprime cette envie ridicule va vous amener quoi ?? Vous pensez que l’avenir va se passer comment pour cet enfant ? Est-ce que vous pensez que ce choix sera viable dans l’avenir ? Que direz vous à votre enfant dans quelques années ? Vous allez garder ce secret toute votre vie ?
    Je n’ai aucun conseil à donner mais je pense que si vous réfléchissiez vous ne vous poseriez pas la question.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription