Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Bruxelles mon amour

! Signaler un contenu abusif

Bonjour à tous,

Il y a deux semaines mon amie et moi étions sur Bruxelles pour voir des amis, nous sommes des habitués de la ville et le samedi soir nous nous étions réservé une soirée en amoureux.
Une belle journée entre boutiques, cinéma, restaurant et bar.

Alors c’est là que les choses commencent, nous sommes dans un bar tous deux, on boit, on rigole, rien ne présage la soirée qui va suivre. Nous sortons du bar pour aller dans un autre et dans une rue on croise un couple qui s’embrasse de manière passionnée (plutôt sexuel même). Arrivé dans le second bar, la vision de ce couple ravive nos pulsions sexuelles, le souvenir de leurs bestialités (nous ne les avons vus que quelques secondes) nous excitent, l’alcool aidant nous décidons de faire un jeu, et malgré nos différentes expériences candaulistes celle-ci est pour moi la plus folle.

Nous irons en boite, mais nous ne serons pas ensemble pour cette nuit-là, elle aura le droit de faire ce qu’elle veut, et dans un élan d’excitation sexuelle je lui dis même quelle aura le droit de dormir chez un autre, que je rentrerai en taxi tout seul.

Nous passons en coup de vent nous changer et nous partons pour une boite que nous connaissons bien à Bruxelles, les jeux d’hiver, la clientèle y est classe et relativement agréable (autant que puisse l’être des gens saouls).

Raconter chaque détail de la soirée serait trop long et comme dans mes précédents articles je préfère en venir au fait.

Le temps passe et pendant qu’elle se déhanche sur la piste je bois au bar (dit comme ça c’est assez pittoresque, mais j’étais heureux), je jette des coups d’œil vers elle de temps en temps, mais pas grand-chose.
Je la perds de vus et la retrouve au dit-bar avec un homme, là je me fais discret pour ne pas la gêner, mais comment ne pas regarder, je suis saoul et terriblement excité par la situation, je vois cet homme lui offrir un verre, discuter, rire avec elle, se rapprocher, lui toucher le visage. Je suis comblé et la boule dans mon ventre me rend fou. Comme une envie insoutenable de fumer (pour les fumeurs), mais que rien ne vient contenter, j’aurais pu me masturber 200 fois jamais le plaisir sexuel ne se serait atténué.
Ils retournent danser, et là c’est pire, ils se collent, se frottent et s’embrassent. Je suis au bord de la syncope.

Ils vont fumer dehors ( le fumoir est extérieur) et je les suis discrètement. il lui présente ses amis, ils discutent ensemble, rigole, etc. Mais ce qui m’achève c’est que pendant qu’ils parlent, sont amants à une main sur ses fesses. Il ne la tripote pas, elle est juste posée dessus, comme pour dire qu’il a le droit de se permettre ce geste.
je dois décrocher au plus vite sinon je meurs, je repars dans la boite pour me changer les idées (un échec évidemment)

La soirée continue et je ne compte plus toutes les danses, bisous et autres gestes sexuels entre eux.

Il se fait tard et je décide de rentrer, je lui envoie un texto, elle me répondra trentes minutes après, je reçois le message suivant :
- " pas de soucis mon chéri, à demain".
Elle reviendra le lendemain à 13 heures, épuisée par une nuit plus qu’intense. Le récit de leurs ébats je l’aurais plus tard.

PS : le récit et vrai, et je vous demande de m’excuser pour les fautes (les jeunes d’aujourd’hui ne savent pas écrire ! )

Cordialement.

3 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription