Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Besoin de témoignages positifs.

! Signaler un contenu abusif

Bonsoir,

J’ai 30 ans mon mari a toujours voulu que je m’exhibe dans des tenues sexy, J’ai même osé le naturisme il y a 5 ans, depuis chaque année il prend plaisir à me voir nue devant le regard d’autre hommes et ça malgré ma pudeur.
Depuis quelques temps mon mari me parlait souvent de son fantasme (trio HFH) quand nous faisions l’amour. Dès qu’il m’en parlait, cela m’excitait (en silence) et il le sentait.
Depuis peu, il m’a demandé ouvertement si un trio avec un autre homme était mon fantasme. Je lui ai dit que oui. Cette réponse nous a excité tous les deux, moi à l’idée de faire l’amour avec un autre homme (et de l’avoir dit à mon mari) et mon mari à l’idée de me voir faire l’amour avec un autre homme (et de me l’avoir demandé).
Cette idée de trio était jusqu’à présent un pur fantasme. Mais le fait d’en parler souvent, l’idée de passer à l’acte nous effleure.
Je ne pratique pas la sodomie et la double pénétration ne m’attire pas du tout (sauf peut-être la double vaginale si c’est possible). Je ne pratique pas souvent la fellation. Par contre, j’adore quand mon mari s’occupe de moi, me caresse et m’embrasse partout (et même mon petit trou).
Ce qui m’attire dans un trio HHF, c’est d’avoir deux hommes que pour moi. Mais l’idée de faire une fellation à mes deux hommes puis de les prendre un par un dans la bouche pendant que l’autre me fait l’amour en levrette (et vice versa) ne m’attire pas, je trouve cela trop bestial. En fait, je préfèrerai faire uniquement une fellation à l’autre homme (mon mari étant alors libre de nous regarder, de me faire l’amour ou de s’occuper de mon petit trou). Puis quand je ferai l’amour à l’autre homme, mon mari nous regardera ou nous laissera seuls.
Je me pose beaucoup de questions, je m’imagine si telle ou telle position serait trop vulgaire...Si je serais vraiment capable de me laisser aller avec deux hommes. Comment vais-je assurer avec deux hommes.
Mais je ne sais pas comment dire à mon mari que je préfèrerais faire une fellation qu’à l’autre homme et pas à mon mari ? Est-il préférable pour que mon mari accepte que je lui réserve une pratique en échange (et si oui laquelle ?).
Et si l’idée est très excitante, concrètement il faut pouvoir tenir la distance pour satisfaire deux hommes à la fois et surtout rester bien concentré. Du coup de m’occuper à bien leurs donner du plaisir aux deux j’ai peur de ne pas en avoir pour moi... Il est parfois difficile de trouver un accord sur certaines choses à deux, alors à trois c’est encore plus difficile. J’ai peur que ça devienne une obligation, que l’on trouve fade le plaisir à deux.
Est-il préférable que nous le fassions avec un inconnu (pas de problème après, pas de risque de jalousie mais je risque de me retenir) ou que nous choisissions un ami qui me plait (je pourrai alors plus me lâcher mais il y a plus de risque après) ? … Perso je préfèrerai un ami avec qui j’ai envie de faire l’amour. Car trouver la bonne troisième personne n’est pas simple du tout, quelqu’un d’assez subtil pour comprendre et s’adapter à mes besoins.
Le fantasme n’est-il pas destiné à demeurer dans le domaine de l’imaginaire ? Qu’en est-il en pratique ? Réaliser son fantasme est-il aussi agréable que ce à quoi on s’attend ?
Merci pour vos retours d’expériences similaires.
Bisous.
Charlotte

9 Commentaires

  • olala le post de FANY est incompréhensible, il parle tantot en tant qu homme tantot en tant que femme, un mytho ?, qui s’excite en ecrivant ses fantasmes et qui dans l’excitation oublie le rôle qu’il a commence a jouer H ou F ??

  • Non,non c’est pas toi Loulou.Pas tout compris non plus au post de Fany.

  • C’est moi ou Fany est tantôt une femme, tantôt un homme !!!!

  • Crois moi c’est vraiment fantastique de caresser et d’être caressée par plusieurs hommes, et peu importe qu’ils ne soient pas taillés comme des apollons. J’y ai pris beaucoup de plaisir. De manière surprenante, il y a eu beaucoup de tendresse dans les rapports. Du point de vue psychologique Je n’ai pas de sentiment de culpabilité, ni par rapport à moi-même (sur ce que j’y ai sexuellement fait), ni vis-à-vis de mon mari.
    pour ceux qui se poseraient la question : oui, j’aime toujours ma femme. Et j’ai toujours autant envie d’elle et de ses formes. Les relations que j’ai eues n’ont réduit ni mon amour ni mon désir pour elle. C’est sûr, je ne suis pas homo. J’aime les deux sexes.
    Et mon amour pour elle reste bien exclusif : Je ne me sens absolument pas émotionnellement engagés vers les hommes que j’ai côtoyés. Il y avait bien de la tendresse avec eux, mais pas d’amour.

    Par contre, cette expérience (que je voulais juste sexuelle) a eu un impact positif sur ma psychologie auquel je ne m’attendais pas : je me sens mieux dans ma peau. Je sais où j’en suis, je sais. Je ne me sens plus frustré de ne pas avoir connu ce que ça peut être avec plusieurs hommes. Et ça m’a fait beaucoup plus de bien que je le pensais.
    Maintenant je sais ce que ça fait de faire l’amour avec plusieurs hommes, et avec juste mon mari. Je sais maintenant un peu mieux qui je suis, où je me situe du point de vue sexuel.
    Amitiée.

  • Chère petite Charlotte,
    En vous lisant, je comprends que tut cela vous perturbe considérablement et je pense que la première raison est que vous n’avez rien fixé avec votre mari.
    D’abord : s’agit il d’un trio ou de pur candaulisme ? Il faut être clair sur ce point. J’ai l’impression que votre mari s’oriente vers le trio, ce qui est compliqué avec une épouse qui n’accepte pas la sodomie et suce difficilement. Pour vous, il s’agit de candaulisme pur : vous feriez l’amour avec un autre, devant votre mari (ou en son absence) et vous partageriez cet instant après le départ du partenaire, par des mots et des actes amoureux.... Tâchez de vous mettre en accord sur ce point !
    Ensuite, qui choisir ? D’emblée, pour avoir essayé les deux grandes voies, je vous conseille l’inconnu. A la condition de le rencontrer (tous les deux) avant, de discuter avec lui et de bien définir l’objectif avec lui. Faire connaissance pour, éventuellement, écarter un importun. Le premier contact via skype est souvent très révélateur (mais ne doit pas dispenser, même si l’impression est bonne, d’un RDV en terrain neutre). Avoir recours à un ami ou une connaissance, c’est très dangereux pour le couple. J’ai connu pas mal de maris qui ont perdu leur femme de cette façon ! Pour nous, ce fut, soit un fiasco, soit l’occasion de perdre un ami !
    Enfin, je pense que l’élu ne doit pas trop "plaire" physiquement à madame. Il faut éviter qu’elle puisse s’y attacher et, sauf cas particulier (relation visant à "dresser" l’épouse), il est préférable de ne pas avoir de relation récurrente avec un amant...
    Voila, si vous parvenez à bien cibler ces objectifs, je vous garantie que vous aller adorer franchir le cap.
    Je reste à votre disposition pour tout complément ou conseil....

  • Bonjour
    L’important à retenir, c’est que plus tu seras détendue, voire excitée, plus ce sera facile. Alors pas question de se forcer bien sûr, et même si vous en avez envie, il vaut mieux prendre son temps : allez-y par étapes, cela n’en sera que meilleur !
    Le bon moment c’est celui où on se sent prêt(e)... et où on a trouvé la bonne troisième personne. Surtout l’erreur serait de le faire sans en avoir envie, juste « pour l’avoir fait » ou parce que ton partenaire te harcèle.Difficile de démêler ses sentiments : on a envie, d’un autre côté on a peur... Voici quelques questions que tu peux te poser : est-ce que je le fais bien pour moi, et pas parce que je me sens plus ou moins obligée par mon partenaire ou par la pression ? Est-ce que je me sens à l’aise et en confiance avec la personne avec qui je vais le faire ? Est-ce que je suis vraiment bien renseignée sur les dangers du candaulisme (car il peut y en avoir) , et pensez à la protection contre les MST.
    Si jamais tu as des doutes, rien ne presse ! Tu peux facilement décider d’attendre quelque temps, pour voir par exemple si tes appréhensions s’effacent peu à peu... Le bon troisième partenaire est celui avec qui tu te sens vraiment en confiance.
    Je pense qu’il vaut mieux une personne hors cadre de vos connaissances mais avec qui tu auras bien échangé et dialogué avant. Personne ne te demande d’être une star du porno ! Si ton amoureux est là aujourd’hui avec toi, c’est qu’il te trouve désirable comme tu es.Alors, rassuré(e)... ? N’hésite pas à réagir, à partager tes doutes ou ton expérience une fois passée à l’acte.

  • En partant de notre propre expérience, mon épouse(décédée depuis) et moi : je (au départ) voulais pratiquer le candaulisme associé avec le triolisme dans le but de donner un maximum de plaisir à mon épouse en comparaison avec l’amour en duo. Après plusieurs mois de discussion, elle a accepté de faire un essai fellation en 1er puis un trio hfh en deuxième. Dans son fort intérieur, elle était consentante depuis le début, mais elle a préféré ralentir NOS ardeurs(ce qui a été très sage) en nous poussant à la discussion pour "règlementer" mon fantasme. Donc, avant de commencer, nous avons beaucoup discuté sur les acceptations et désirs, les interdictions et refus de chacun. Tout ayant été mis au point nous avons démarré la quinzaine d’années de candaulisme, triolisme, exhibitionnisme qui nous a procuré le maximum de plaisir et de jouissance désiré. Après chaque expérience, nous rediscutions "du trop ou du pas assez", et c’est ainsi que nous sommes arrivés à un fantasme commun bien réglé et modulable suivant les envies et désirs DU MOMENT ou même suivant les différents partenaires.
    Effectivement les pratiques candaulistes, triolistes sont, de fait, modulables par rapport aux différents partenaires ou aux différents désirs. Au bout de quelques expériences vous arriverez au vous comprendre grâce à différents messages( gestuels ou oral). Cela vous permettra de perfectionner vos différentes pratiques. Surtout n’oubliez pas de vous doter d’un mot ou d’une phrase passe partout pour "faire comprendre" au conjoint le désir de tout arrêter ou même d’aller plus loin.
    Je ne sais pas si je me suis bien expliqué, il est , il m’est toujours difficile de retranscrire certaines impressions. Je me mets à votre disposition pour plus amples conseils et vous souhaite de bien réussir dans la voie du candaulisme : pratique très agréable même si elle est très contestée par certains. Il faut tout de même savoir qu’il y a beaucoup de risques dans cette pratique. La principale étant d’être allés, 1 fois, un court instant, trop loin dans une pratique non prévue. Mais tout est pardonnable et discutable pour un couple en fusion.
    f.tyroler2@orange.fr

  • Bonjour Charlotte.
    Merci pour vos questions légitimes et touchantes.
    Si je peux me permettre un ou deux conseils : En premier lieu,(le plus important) confier vos craintes et vos désirs à votre mari.
    Prendre le temps de choisir le bon partenaire. Un ami ? peut-être pas la meilleure solution...Mais il est certain qu’avec un inconnu vous risquez de tomber sur une personne pas forcément à votre écoute à tous les deux, Mais encore une fois en prenant bien votre temps...
    En relisant le message de SWAY42,je me rends compte que le mien s’en rapproche pas mal.lol.
    Je vous souhaîtes de belles choses.
    PS : je suis certain que quelques dames présentes sur le site seront plus à même de vous apporter une réponse...
    à suivre donc.

  • Bonsoir Charlotte,

    Que de questions... néanmoins en vous lisant je prends conscience de combien être une femme peu s’avérer difficile parfois :-(

    Alors pour ce qui est des positions et des pratiques, pour ma part je ne crois pas qu’on puisse prendre du plaisir sous la contrainte ou le devoir fusse-t-il légitime. Pour moi ce n’est pas parce que le but de vous offrir à un autre homme est que chacun prenne du plaisir que vous devez vous oublier ou bien étaler vos compétences techniques au profit de vos partenaire, bien au contraire. Je pense personnellement qu’il y a une logique a respecter pour que tout le monde puisse prendre du plaisir et que cela soit au final une bonne expérience.

    Bien que n’en ayant jamais fait, je conçois le trio HHF comme une pratique où deux hommes prennent en charge de donner du plaisir à une femme et non pas une femme qui s’évertue à contenter les besoins sexuels de deux hommes. Dans le contexte candauliste plus précisément, je vois ça comme une pratique où le mari se fait aider par le complice d’un soir pour procurer encore plus de plaisir à sa femme qu’il ne pourrait le faire tout seul. Pour moi vous serez donc la princesse d’une nuit dont il faudra apaiser le désir après l’avoir suscité. Il s’agit à mon sens du point central à ne pas perdre de vue.

    Dans cette logique, la plus belle récompense que vous offrirez à votre mari sera justement que vous preniez beaucoup de plaisir avec votre amant. C’est votre plaisir qui lui en donnera et pour cela, il me semble très important que vous preniez en quelque sorte les choses en mains pour guider vos princes charmants vers vos envies à vous. Ne soyez pas directive mais indiquez leur le chemin à suivre et donner l’impulsion, ils suivront. N’ayez crainte qu’ils sauront se récompenser en assouvissant vos propres envies ... galanterie oblige.

    Bon, concrètement, il me semble donc important que vous discutiez à l’avance avec votre mari afin que vous partagiez la même conception de ce que doit être cette expérience. Il faut que vous exprimiez ce que vous souhaitez ou ne souhaitez pas faire et surtout que vous soyez bien d’accord tous les deux pour que tout le monde se cale sur vos propres désirs. Je pense qu’en situation c’est beaucoup moins facile, mieux vaut le faire préalablement. Enfin en ce qui concerne votre amant, il me semble assez évident qu’il vous faudrait un homme tendre, respectueux, à l’écoute et enfin prévenant afin qu’il sache faire en sorte que vous puissiez vous lâcher dans ses bras.

    Pour ce qui est de savoir si un inconnu ou un ami ferait l’affaire, de mon point de vue il est vrai qu’un ami qui vous plairait et que vous connaissez bien serait peut être plus à même de vous mettre en confiance et de vous respecter car vos câlins s’inscriront dans une véritable relation. Face à ça, un inconnu qui n’aurait rien à perdre pourrait voir en vous le plan cul d’un soir et se montrer beaucoup plus égoïste car n’ayant rien à perdre. C’est vrai que l’idée d’un ami est donc séduisante mais elle me semble aussi plus risqué pour votre couple. Si vous voulez, je viens d’écrire un commentaire dans la contribution "Ma copine fantasme dur mon meilleur ami" qui aborde ce point.

    Pour conclure je dirais qu’au delà de savoir s’il vaut mieux un ami ou un inconnu, ce qui compte en premier ce sont les qualités humaines de votre partenaire ; à ce niveau, votre ami pourrait se révéler un faux ami car un inconnu peut tout aussi bien avoir de meilleures qualités d’amant ; l’amitié a ses propres critères qui ne préjuge pas des qualités d’amant, on évolue pas du tout dans le même domaine. Peut-être qu’à votre place je partirai sur un inconnu mais en me laissant du temps pour le connaître, vous laisser séduire et au final vous décider à le choisir en accord avec votre mari.

    Bien à vous.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription