Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Besoin de conseil.

! Signaler un contenu abusif

J’ai 24 ans, et je suis avec ma compagne qui à 25 ans nous sommes ensemble depuis 2 ans, elle n’arrête pas de me dire qu’elle m’aime, et que j’ai changé sa vie.
Elle paraissait épanouie et heureuse, elle a presque toujours envie de faire l’amour, elle ne pense souvent qu’à ça, j’ai parfois du mal à la suivre ...

Dernièrement j’ai appris que, dès que je n’étais pas avec elle, elle n’hésitait pas à faire un maximum de rencontres avec des personnes qu’elle croisait dans la rue et n’hésitait pas une seconde à me tromper.

Je me dis que c’est de ma faute. Je lui demandais toujours d’être très sexy je lui demandais de porter des jupes courtes de ce raser le pubis de regarder des films X de le faire en extérieur au risque d’être vue…

Elle couche avec d’autres, et elle me dit qu’elle me trompe, non pas parce qu’elle ne m’aime pas, mais parce qu’elle a besoin de nouvelles expériences. Quand j’ai appris cela, ça m’a bouleversé.

Moi je ne sais plus quoi penser sur ce sujet je suis entre la colère et l’excitation, je l’aime et elle m’a dit qu’elle m’aime aussi qu’elle ne veut pas que je la quitte.
En réalité, je ne sais pas si je suis candauliste, mais je suis surtout très perturbé et déboussolé par mes émotions.

Ma copine s’est fait baiser plusieurs fois par d’autre homme que moi, et quand je la questionne et qu’elle me raconte j’ai toujours une érection énorme et l’envie de lui faire l’amour malgré ma jalousie.

J’aime profondément ma femme elle est très belle sexy et j’ai du mal à gérer cette histoire. Je suis fier quand des garçons la regardent, quand elle se fait draguer. À ce moment la je ne suis pas jaloux, mais de la à ce qu’elle me trompe.

Mais c’est vrai que je sentais bien qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas depuis un moment.

Et puis, encore une fois, je lui ai demandé ce qu’elle avait et là, elle a commencé à me raconter en pleurant qu’elle me trompait depuis quelques mois et qu’elle n’avait jamais osé me parler ni parler à personne parce qu’elle avait trop honte. Et qu’elle prenait beaucoup de plaisir dans ces relations elle l’a fait toujours protégé avec des personnes différentes.

On a beaucoup parlé. Moi, je ne sais pas, je me suis senti très mal. J’ai essayé d’être très digne et de faire comme si tout allait bien pour la réconforter. En vérité j’ai découvert que je n’arrivais pas à être vraiment en colère.

Elle veut que je lui pardonne en me faisant des fellations ou elle avale, elle accepte la sodomie ce qu’elle ne me faisait pas avant et qu’elle n’a jamais fait avec d’autre.
En fait, elle m’a raconté en plusieurs fois et à chaque fois, elle m’en disait un peu plus. Et je dois bien l’avouer ça m’excite.

Elle était très perturbée par toute cette histoire et je sentais bien qu’elle me cachait encore des choses alors je lui ai demandé de recommencer et d’écrire toutes ses aventures en ajoutant à chaque fois plus de détails et lui demandant de me caresser le sexe en même temps. Elle m’a avoué l’avoir fait avec deux hommes en même temps.

Le résultat final m’a fait l’effet d’une forte excitation j’ai envie de lui faire l’amour à chaque fois que je l’imagine avec un autre, j’avoue que je suis perdu.

En fait, je voulais qu’elle soit franche avec moi pour savoir et pour comprendre ce qu’elle faisait vraiment avec ces hommes. D’un côté, elle disait qu’elle aimait faire l’amour avec d’autres hommes et de l’autre elle me dit que ses sentiments amoureux sont pour moi et rien que pour moi avec les autres ce n’est que du sexe.

Moi, plus j’en ai appris et plus je me suis senti l’envie de la voir faire l’amour avec un autre et même de participer malgré mes perturbations.

Et le pire, c’est que je suis triste, mais je ne me comprends pas...en vérité, je me sens très échauffé maintenant. Pour elle je sais qu’elle acceptera sans problème un trio avec moi et un autre.

Ne sommes-nous pas trop jeunes pour ce lancer là-dedans ?

C’est pour ça que je suis arrivé sur ce forum. À force de recherche sur internet, je me suis aperçu que d’autres hommes pouvaient ressentir ce genre d’émotion et je n’imaginais pas qu’il y avait tellement de monde.

Mais je me sens encore pas du tout proche de ceux qui aiment vraiment être cocus. C’est juste que ses histoires m’ont tellement retourné que j’ai du mal à faire le point et que maintenant ça commence même à modifier notre sexualité l’imaginer avec ces hommes renforce notre sexualité, mais en même temps je lui en veux et pourtant maintenant, je fantasme beaucoup désormais de la voir au lit avec un autre homme.

Voilà merci de m’avoir lu.

7 Commentaires

  • Daniel
    la discussion avec votre compagne s’impose et vous devez également bien définir vos désirs…
    Manu

  • Je n’ai pas vraiment lu ce qui s’est dit sur les autres posts, mais je vais vous donner ma réaction. Pour moi, il y a eu tromperie. Ce n’est pas parce que ce genre de choses vous excite (ce qu’elle ne savait pas forcément) qu’il n’y a pas de tromperie. Elle vous a caché cela, et a abusé de votre confiance.

    Je ne dis pas qu’il faut la quitter, je dis simplement que c’est à mon avis la base sur laquelle il faut travailler. S’il n’y a plus de confiance, il n’y a plus de relation.

    Si vous arrivez à dépasser ça, vous pourrez mettre de nouvelles règles en place, mais il y a un travail à faire à ce niveau, et si ce travail ne fonctionne pas, alors je pense qu’il vous faudra partir.

    Si ce travail fonctionne, alors vous pourrez installer de nouvelles règles et fonctionner en couple candauliste.

    Bon courage

  • Bonjour Daniel,
    En tant que femme de candauliste depuis une quinzaine d’années, je peux peut-être t’apporter un regard un peu différent. Il est normal de mon point de vue d’être perturbé et de ressentir un mélange d’émotions parfois contradictoires. Et il est difficile de faire la part des choses car précisément, il s’agit du domaine des émotions et des pulsions. Vous ressentez des envies mais aussi des sentiments moins agréables (comme la colère et la peur pour toi et la honte et la culpabilité pour ta femme) et c’est ce qui est perturbant. Notre couple est passé par là et par de nombreuses phases différentes ou récurrentes. Dans la construction de ce type de sexualité, on tâtonne très souvent car on va vers l’inconnu et on se découvre parfois soi-même ainsi que son partenaire comme on ne l’imaginais pas. Pour ma part, ce dont je n’ai jamais douté, c’est de la puissance de notre amour malgré de grosses périodes difficiles. J’ai par exemple ressenti pendant longtemps plus de désir pour mes amants que pour mon mari. Je te laisse imaginer la gestion que cela représente pour le couple.Mais à force d’ECOUTE, d’AMOUR et de TRAVAIL SUR SOI, on ne peut qu’avancer. Nous nous sommes fait aider par des thérapeutes compétents pour traverser aussi des périodes de doutes et de tension. Chaque couple est différent mais quel qu’il soit, un accord de base ainsi que des limites (qui peuvent évoluer) sont, de mon point de vue, indispensables. Je souris intérieurement car parfois ces mêmes limites qu’on a posé sont justement excitantes à dépasser pour les deux. D’où la difficulté ! Quoiqu’il en soit, dès que l’un des partenaires souffre, il faut en parler absolument et être le plus clair possible.
    Avec un accord simple mais clair ainsi qu’un dialogue constructif régulier, votre couple partira sur une base de confiance mutuelle et ainsi s’amuser sans ombres au tableau.
    Je reste à ton écoute si tu as besoin de discuter.
    Affectueusement.
    Kallipyge

  • C’est à dire que moi, à ta place, je lui demanderais de faire une petite expérience EN COUPLE. Quand je parle de petite expérience , ce serait :
    passer une après midi en faisant de l’exhibitionnisme "soft" c’est à dire en "laissant entrevoir" : un chemisier transparent sans soutien gorge, une mini jupe "ras la touffe" sans culotte, et la laisser se faire draguer, qu’elle en montre d’avantage (c’est a dire qu’elle encourage cette drague), qu’elle fasse une fellation à un TOTAL inconnu. Jusque là ce n’est que du soft, et donc pardonnable si ça ne marche pas. Mais c’est là que tu verras de toi même si c’est plus de l’excitation que de la jalousie que cette expérience t’apporte. Et ensuite si l’excitation est mise ainsi en valeur, progresse petit à petit.
    Attention : PREVOIR UN MESSAGE D’ALERTE. Des mots ou des phases bien définis qui alerteront ton épouse pour arrêter d’urgence, (ça va trop loin) ou continuer et aller plus loin (passer directement au "stade érotique" supérieur). Ce message d’alerte est très important,(ça l’avait été pour moi en tout cas), car il met le couple (autant la femme que l’homme) en confiance :
    - la femme voudrait aller plus loin, elle demande l’autorisation.
    - l’homme voudrait qu’elle aille plus loin et lui demande de faire plus.
    - l’homme ne veut pas qu’elle aille plus loin et il l’a prévient.
    - L’homme préfère que tout s’arrête rapidement et lui demande d’arrêter.
    En tous les cas, pour le moment, tu sais que ton épouse aime avoir des amants et qu’apparemment elle continuera. Tu sais que ta femme aime avoir des amant et cela t’excite, mais tu ne sais pas si tu préfèrerais la voir faire ou qu’elle te le raconte. Alors c’est maintenant à toi de savoir si tu l’acceptes ou pas, si tu préfère être présent ou pas et même en arriver au triolisme ou pas. C’est aussi uns des formes de triolisme.
    Je ne peux te dire qu’une chose : pour moi comme pour beaucoup de couple, le candaulisme est un choix de vie propre à chacun de nous. Mais si cela convient AU COUPLE, c’est ce mode de vie sexuelle est vraiment extraordinairement érotique mais le respect RECIPROQUE est de rigueur et demande beaucoup de dialogue.
    f.tyroler2@orange.fr

  • Bonjour Daniel,
    Tout d’abord Bonne année !!!
    Pour vous donner mon point de vue, vous êtes en train de bâtir les fondations de votre couple.

    Non pas seulement unit autour de la pratique du candaulisme ou des aventures de votre moitié mais surtout autour de valeurs essentielles faites de dialogue et de compréhension mutuelle.

    La découverte de ses aventures et de cette pratique vous confronte naturellement à des émotions nouvelles qu’il vous faut tout les deux tous les deux composer.

    Si je peux me permettre, n’hésitez surtout pas à partager vos peurs, vos désirs et explorer ensemble les solutions possibles sur la base d’un consensus et non pas d’un compromis.

    Prenez soin d’elle comme elle se doit de prendre soin de vous, c’est un peu ça un couple non ? C’est d’abord le couple et après il y a la pratique du candaulisme (ou les aventures avec des tiers partenaires).

    Pour finir votre moitié semble faire la différence entre sexe et sentiment, ca c’est plutôt chouette.

    Je vous embrasse tous les deux

    PS n’hésitez pas à mettre une belle photo dans votre profil

  • deux aspect ressortent de votre recherche :
    - elle vous en a parlé, exprime une honte mais retrouve des situations qu’elle aime
    - vous savez, mais ne condamnez pas et éprouvez une excitation.
    Candauliste, vous êtes, même si pour l’instant, vous n’en déterminez pas exactement les contours.

    Je dirai que le plus gros est fait. Maintenant, il reste à établir avec elle, les modalités de votre évolution :
    - déculpabiliser
    - assumer pour elle, comme pour vous, le plaisir que vous éprouvez
    - vous reconnaître, elle et vous, comme couple, vivant ce type de plaisir, et vous reconnaissant comme tel
    - Anticiper
    - apprendre en écoutant et en dialoguant,
    - la nature des attentes de votre compagne et son évolution
    - la nature de vos émotions et de leurs répercussions
    - l’impact de cette façon de vivre sur votre vie future
    - sur la vie avec des enfants
    - sur votre entourage
    - sur votre capacité, à l’un comme à l’autre, à cesser cette nature d’érotisme, pour préserver votre intégrité
    - Développer
    - votre érotisme commun, qui semble déjà bien établi
    - votre dialogue pour matérialiser vos attentes en devenir
    - vos échanges et la compréhension de ce que vous vivez, pour mieux appréhender l’avenir.

    Il semble, selon vos dire, que vous ayez une complicité. En conservant votre confiance et le dialogue, avec la réserve, la sincérité et la distance nécessaires, vous ne pouvez qu’évoluer positivement dans votre vie sexuelle et candauliste.

  • Bonsoir.

    Il n’y a pas autant de Candaulistes que ça... il faut un esprit particulier ,quand même.
    Attention à bien discuter avant toute expérience (et de tout ça en couple ),car il faut rester ensemble après (ou pas,remarquez ) .
    Ne soyez pas pressé ,ni l’un ni l’autre et si madame s’amuse déjà sans vous et sans vous le dire ...demandez lui de vous attendre un peu ...car dans ce domaine bruler certaines étapes pousse le couple vers de lamentables et vulgaires tromperies rarement sexy ( encore que ? ...tout dépend des circonstances)
    Bref être complices pour rester unis .

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription