Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de partenaires de candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

beaucoup d’hésitations...

! Signaler un contenu abusif

Bonjour,

Quand ma femme a envie de faire l’amour je le sens. Ce jour-là je le sentais.
Elle se rapproche de moi de façon imperceptible, elle dégage pour moi un parfum qui m’entête.
Nous vivons comme beaucoup de couple avec enfant, le travail et des obligations.
Nos envies de sexe sont souvent différées alors quand l’occasion de profiter de son corps se présente je ne refuse jamais.
Je sais que nous ne ferons l’amour que dans l’intimité de notre chambre quand nous serons seuls ce soir.
En attendant ce moment je m’excite en pensant à ce que nous ferons. J’aime tant la regarder me sucer, voir sa main caresser et branler mon sexe, j’y pense en faisant des choses machinalement comme remplir le lave-vaisselle ou allumer la télé.
Depuis le début de notre relation nous nous amusons à fantasmer en baisant.
Je lui imagine un autre homme que moi pour lui donner du plaisir.
Ce fantasme décuple le désir chez elle et aussi chez moi mêlant étroitement un sentiment de jalousie et une excitation de voyeur en l’imaginant avec un autre.
Enfin le soir est arrivé...
Je suis nu dans le lit. La lumière de la chambre est éteinte , pour seul éclairage la télé , je me touche doucement les testicules et la queue en l’attendant. Je bande déjà.
Elle est dans la salle de bain, j’entends l’eau couler dans la douche. Elle prend son temps
Et puis elle vient dans notre chambre.
Si je ne me suis pas trompé sur son envie de baiser elle portera une nuisette sexie.
Elle sait que ça me plait, que je la trouve désirable comme ça et que je bande de savoir qu’elle a envie.
Elle se couche, mon cœur bat fort, c’est électrique. Je sens le contact de sa peau contre la mienne.
Sa main doucement sur mon bras. A mon tours je lui caresse le bras juste au-dessus du poignet, je remonte jusqu’à l’épaule puis ma main redescend sur ses seins.
Ma queue est tendue j’ai presque mal de bander. Elle a les yeux fermés, j’approche ma bouche de son oreille et je lui propose de raconter une histoire, elle me dit oui. Je touche sa chatte je la sens trempée. Sa main chaude s’empare de ma bitte. Elle me branle comme une déesse.
Plusieurs histoires lues dans des magazines (Union) ou sur des sites internet échangistes alimentent nos fantasmes.
Plus j’avance dans l’histoire de cette femme qui se fait baiser toute une nuit par un (ou des) amants infatigables et plus les cuisses de ma nana s’écartent invitant mes doigts à pénétrer au fond d’elle.
Je lui raconte que le mari de la femme de notre histoire assiste à la baise de son épouse en se branlant à ses côté. Alors je sens l’excitation de ma femme croitre. Son clito est gonflé, son vagin trempé, la pointe de ses seins durcis et ses reins creusés . Je lèche mes doigts j’aime son gout.
Elle me parle, me dit qu’elle aimerait être à la place de cette femme limée pendant des heures par ce mec en rut dont elle imagine la bite raide.
C’est elle qui fantasme maintenant en m’imaginant me branler furieusement en la contemplant baisée de tout coté par un inconnu.
Elle aime se donner impudique et perverse à un amant dans ce rêve éveillé.
J’adore ce côté salope en elle, je sais qu’elle ne pense plus qu’à baiser et se faire prendre, c’est souvent le moment qu’elle choisit pour jouir fort se tordant de plaisir la chatte en feu et mouillée.
C’est le meilleur moment pour la pénétrer, elle est encore sous le choc de son orgasme son vagin est serré, brûlant et trempé.
Je suis sur elle , ma queue raide comme de l’acier est au fond de sa chatte que je sens mouillée sur mes couilles.
Je commence un lent va et vient. parfois je sors ma queue entièrement pour la pénétrer à nouveau. C’est à mourir tellement c’est bon. je me concentre pour résister à la tentation de venir en elle. Je veux profiter , la limer.
Je lui dis alors à quel point j’aimerai voir une énorme bite la pénétrer de cette façon, mes mots crus l’excite et je sens un torrent remplir sa chatte d’un liquide chaud .
C’est dur dans un tel état d’excitation de résister plus longtemps. Je sens venir le plaisir.
C’est puissant ma queue explose, je me répand en elle. Je perds presque connaissance.
C’est tellement bon de lui faire l’amour comme ça.mais doit-on passer à l’acte ?.

5 Commentaires

  • Bonsoir

    je dois vous dire que je ne suis pas caudaliste ; j’aime la franchise et pour être tout à fait franc, j’ai beaucoup aimé votre texte : bien écrit, sans fautes (très rare) et très excitant. Merci à vous
    pour ma part, je masse beaucoup les femmes et plutôt bien (c’est ce qu’elles me disent en tous cas). Ce n’est surtout pas par vantardise que je vous dis ça , (il y a tellement de baratineurs que vous pourriez le croire bien sûr), mais plus parce que pour moi, il s’agit d’un don et un don important dans le sexe…
    N’avez vous jamais pensé à proposer un massage privé par une tiers personne ?

    Elle l’inviterait à s’allonger sur le dos ; comme moi, elle viendrait à masser le crâne pour bien la détendre. Habillée, elle serait effeuillée lentement, sensuellement, presque érotiquement… le chemisier pour lui masser les épaules, le ventre, les seins… le jeans ou la jupe pour lui palper les cuisses, les jambes. Elle serait invitée à se retourner ; sous son ventre, deux oreillers seraient déposés afin de surélever ses fesses. Ses globes seraient massés de l’intérieur vers l’extérieur… puis son string serait retiré. Mise à genoux, penchée en avant, sa croupe offerte, il ne manquerait plus que le massage de ses parties intimes.
    Mais cela, je vous le raconterai un jour si vous souhaitez en savoir davantage.

    Dans l’attente de vous lire,je vous souhaite d’être heureux...

  • Un jour il faudra prendre ton courage à deux mains et en parler franchement avec elle. A moins que tu n’ai peur d’une réponse positive de sa part ? Tu lui dis que de fantasmer sur une expérience réelle t’excite vraiment et que tu aimerais faire bien un essai en vrai. Elle n’est pas obligée de prendre un amant dés la 1er expérience. Elle peut commencer par une soirée exhibition ou elle se montrerait nue dans la voiture ou dans un cinéma. Une deuxième expérience ou elle se laisserai caresser par des inconnus sur un parking. Et jusqu’à une soirée ou tu la laisserais se faire draguer et que vous ramèneriez un amant dans une chambre d’hôtel. C’est ainsi que mon épouse avons commencé. "Une bonne pipe dans des WC d’une aire d’autoroute sur un routier après la deuxième exhibition". Nous avons pratiqué le Candaulisme durant 15 années avec bonheur et jouissances réciproques.
    f.tyroler2@orange.fr

  • Il faut en parler hors cadre, à tête reposée. Parce que ce sera très différent et bien plus objectif.

  • C’est elle qui me le demande dans les moments chauds, mais pas en dehors.
    Alors faut-il sortir du fantasme ?

  • Bonjour, il me vient une question tout bête après la lecture de votre texte : lui avez-vous demandé si elle voulait le faire "pour de vrai" ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription