Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Avec ou sans préliminaires ?

  • e 21 avril 2015
  • 10

En principe il est couramment admis et même recommandé de faire des préliminaires assez longs pour faire monter la pression chez les femmes, c’est ce que j’ai toujours fait avec ma femme, de sorte que la pénétration puisse lui apporter rapidement un orgasme compte tenu que je suis éjaculateur précoce et qu’elle n’a donc pas intérêt à lambiner et rater le train, je suis très doux et très tendre et elle aime ça et s’en contente... enfin s’en contentait jusqu’à ce que après avoir enfin réussi à l’amener dans une boite échangiste, elle dansa d’abord avec un homme, grand, la petite quarantaine, cou de taureau, costaud, très poilu, alors qu’elle est fine, menue et d’allure très distinguée.

J’étais étonné de la voir dans les bras de ce danseur mais elle avait l’air d’être à l’aise, ses yeux brillaient et elle se pressait contre lui.

Bien que j’avais rêvé d’un autre type d’homme pour la prendre je me dis qu’après tout les femmes ont leurs goûts et que le principal était qu’elle ait envie et qu’elle se laisse aller à se faire sauter par un autre homme que moi.

D’après ce que je voyais ça semblait en bonne voie, il avait ses mains, l’une collée aux fesses de mon épouse l’autre lui triturant la poitrine.

Ils firent 3 danses consécutives puis ma femme vint vers moi accompagné de son partenaire qu’elle me présenta :
- " Roland, un nouvel ami"
Il me serra la main la broyant entre ses grosses phalanges velues, je fis la grimace, ma femme eut un petit sourire moqueur. On discutait un peu au bar où on a prit une boisson chacun pour nous rafraîchir un peu, surtout eux car ils transpiraient puis,Roland nous proposa une visite guidée du club que nous ne connaissions pas vraiment mais que lui fréquentait en habitué..

Après avoir parcouru des couloirs se recoupant et donnant sur des petites salles demi obscures occupées la plupart par des couples et d’hommes seuls en train de s’amuser à des jeux que la morale réprouve mais qui sont si bons, on arriva devant un salon au moment ou une douzaine de personnes en sortait, deux femmes et leur"mari" plus 6 hommes seuls. Ils avaient tous l’air épanoui de gens venant de passer un bon moment.

Roland nous fit entrer dans la pièce, il referma la porte derrière nous, en disant :
- " Nous serons plus tranquille surtout que c’est une première pour vous selon ce que m’a dit Evelyne"
Je confirmais, alors il prit ma femme dans ces bras et ils s’embrassèrent tout en se caressant mutuellement, il déshabilla ma femme au fur a mesure puis se déshabilla lui aussi.

J’etais resté habillé, alors il me dit :
- " déshabille toi aussi tu seras plus a l’aise "
J’hésitais surtout par peur de la comparaison, il avait un sexe très gros bien qu’assez court et moi à coté avec mon petit sexe, je ne faisais pas le poids, en outre il avait de très grosses couilles toutes poilues alors que je n’ai que deux petites prunes quasi imberbes.

Quand je vis Evelyne prendre en main le sexe de Roland je bandais aussitôt et cela me désinhiba et je me mis a poils moi aussi.

Il bascula doucement ma femme sur un divan-lit et tout en l’embrassant profondément. Il lui écarta les cuisses et sans autre formalité, il la pénétra d’un grand coup de reins. Je vis le visage de ma femme se crisper comme sous le coup d’une douleur, mais il s’activa aussitôt en longs va et vient réguliers et la crispation sur le visage de ma femme fit place aussitôt à un air béat et elle se mit très vite à gémir et pousser de petits cris.
Il la besogna brutalement sans ménagement pendant près d’une demie heure environ (je n’avais pas regardé ma montre) elle était folle de plaisir, elle criait maintenant, l’embrassait, le griffait, elle eu plusieurs orgasmes intenses.

Et enfin je vis les couilles de Roland gonfler et se vider par spasmes, il voulut se retirer mais ma femme l’agrippa aux fesses le forçant à rester et elle lui disait :
- " vas y, restes, ne te retire pas, remplis moi "

Il se vida alors totalement dans le ventre de ma femme par secousses qui durèrent longtemps, il n’en finissait pas de gicler dans Evelyne qui hurlait de jouissance.

J’étais aux anges et en même temps abasourdi que ma femme si douce si réservée avec moi jouissait comme une folle avec un tel homme plein de poils, aux allures de bûcheron, et qui la prenait sauvagement sans caresses.
Je ne soupçonnais pas avant cet instinct animal chez ma femme, ce fut une révélation pour elle et pour moi.
Surexcité par ce spectacle je ne pus empêcher mon sperme de gicler sans même que je me touche.

Roland se retira alors lentement du ventre de ma femme puis se releva et me dit :
- " Prends là, baise ta femme "
Je lui répondis
- " hélas je viens de jouir et je suis incapable de remettre ça avant plusieurs heures "
- "alors suces la, elle va encore jouir "

Je regardais ma femme qui gisait sur le dos, les cuisses écartée et je vis le sperme de Roland qui ressortait en coulant de sa chatte béante Cela m’excita mais en même temps me répugna a l’idée de sucer la chatte ainsi dégoulinante, mais ma femme me tendit les bras en me disant :
- " viens chéri"
J’ai pris sur moi, je me suis penché entre ses cuisses, mais sans rien faire. C’est Roland qui a appuyé sur ma tête me collant le nez et la bouche dans son sperme sur le minou de ma femme en me disant :
- " allons ne sois pas timide, sors la langue, lèches tu vas voir tu vas aimer ça et ta femme aussi j’en suis sûr"
J’ai sortis timidement un bout de langue, je sentais de suite la matière gluante coller ma langue, j’entrouvrais les lèvres et je les laissais au contact du sperme et machinalement je me suis mis a lécher et j’y ai pris gout d’autant plus que ma femme se mit a gemir, de plaisir.. Cela m’encourageait et je continuais en nettoyant bien ma femme avec ma langue et en avalant, ma femme a eut de nouveau un bel orgasme.

Depuis ce jour, je constate que les femmes peuvent jouir.
SOIT avec un amant monté très moyennement et même éjac précoce à condition toutefois qu’il y ait de longs préliminaires excitant auparavant.
SOIT avec un amant bien pourvu et endurant même sans préliminaires ou avec le minimum de préliminaires.

Mais je vois bien que maintenant Evelyne apprécie plus de faire l’amour avec Roland, sa manière brutale, sauvage mais performante plutôt qu’avec moi avec mes caresses, mes baisers ma tendresse mais mes pénétrations plus ou moins incertaines et très rapides.

J’aimerais savoir si pour vous mesdames c’est pareil ou vous messieurs si vous avez constaté chez vos compagnes ce qu’elles préfèrent.
Finalement le principal c’est de prendre son plaisir d’une manière ou d’une autre tout en privilégiant une façon de faire.

10 Commentaires

  • tout à fait d’accord avec toi MAnu ,cela devient divin.

  • J’avoue que la soumission du mari est toujours un petit plus ! Faire l’amour à une femme c’est très agréable bien sûr mais sous les yeux de son mari c’est encore meilleur ! Et si ce dernier est un bon soumis, on touche au divin !
    Manu

  • Toutes mes excuses cher Petitou, je ne souhaitais pas casser l’ambiance. Car ce fantasme est effectivement très excitant.
    Au plaisir de vous lire.

  • petitou
    pour nous si l’heure est au plaisir et que le déclic est fait nous sommes sexe avec le ou les partenaires du moment
    bon plaisir à vous

  • Candaule il existe des tests pour écarter ou limiter les risques. Et la remarque sur la morphologie de la douce épouse de petitou, n’a rien à voir avec le sujet.
    Bonne journée à tous et un coucou à petitou

  • cher candaule, tu n’as pas encore compris que nous sommes sur un site de fantasmes principalement
    alors s’il t e plait ,gardes tes discours moralisateurs, nous savons tous les risques encourrus et chacun s’en accommode ou s’en préserve selon les circonstances
    alors pas besoin de casser l’ambiance par des propos réfrigérant et inutiles, laisse nous rêver et enjoliver la réalité !

  • Bonjour Petitou et bonjour à tous,
    Le récit est très agréable à lire merci beaucoup de cette contribution, vivement la prochaine aventure.

    Pour apporter mon point de vue à la question que tu poses, il me semble que les préliminaires ne sont pas que "physiques", ils peuvent être aussi "Psychiques" !

    Le préliminaire le plus puissant est avant tout le fantasme qui stimule le désir et nous prépare physiquement, n’est-il pas ? Bon il paraîtrait que les fantasmes ne sont pas fait pour être réalisés !!

    Par contre je lis que Madame se fait prendre sans préservatifs, pareils pour Petits loups, même si je trouve cela particulièrement excitant, le risque est beaucoup trop important ou alors ça y je suis complètement "Has been", Vous le faites vraiment ? vous prenez le risque souvent ? Ou le risque est mesuré ?

    Bon pour l’épouse de petitou, j’ai compris, même si Madame est fine, menue et d’allure très distinguée, cela ne l’empêche pas de ne pas craindre les IST mais pour les autres comment faites vous pour vivre le fantasme de lécher la semence de l’amant de votre femme entre ses cuisses, et cela sans risques ?

    Bonne journée à tous et merci de votre participation

  • merci PETILOU
    et merci aussi ) Antianara... mais antianara vous ne me dites pas ce que vs préférez, avec ou sans préliminaires ? etc

  • très jolie aventure et narration
    au plaisir de vous relire

  • Très joli narration petitou, j adore et ma femme aussi nettoyer son minou du sperme de ses amants. Pour ce qui est des préliminaires, elle les aimes en deux parties une partie brève avant d’etre prise avant d être trop humide pour bien sentir le sexe de son partenaire s’introduire en elle puis après quelques aller retour la elle aime être léchée

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription