Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

autre question de vocabulaire

! Signaler un contenu abusif

Il y a 2 jours, Juda posait une question de vocabulaire quant au nom à donner au complice (c’est le terme que je préfère)... J’ai aussi une question de vocabulaire à vous poser !
Pourquoi beaucoup d’hommes aiment "insulter" leur femme pendant l’amour ? Je parle de mots tels que "tu es ma salope", "tu es une chienne". Cette question en amène une autre, qu’est ce qui vous excite quand vous claquer une fesse !? Je trouve cela d’un ridicule !
Comme pour d’autres pratiques, je ne cautionne pas mais j’accepte que d’autres aiment cela. Pouvez-vous me parler de votre ressenti ? J’ai envie de comprendre ce qui motive ? Ce qui excite ? Bref, je tente de comprendre
Messieurs, à vous plumes ;-)

8 Commentaires

  • moi je parle un français normal et poli mais ça dépend des personnes et certains hommes ont besoin de soulager leur esprit en disant des gros mots, d’ailleurs on peut répondre "oui", on n’est pas obligée de répéter le gros mot, et s’il vient à l’idée à l’homme d’utiliser un mot c’est aussi peut être qu’il a raison

  • Bonsoir Juda,
    Pas si compliqué après avoir lu ces messages. J’avoue que je ne comprenais pas vraiment car aucun manuel du Libertinage n’est fourni lorsqu’on rentre dans ce monde et parfois il est bon d’être éclairé.
    Je suis d’accord que tout dépend de qui le dit mais j’avais aussi besoin de comprendre le pourquoi :-)

  • Bonjour Marie 78, décidément vive le vocabulaire ! Pour ma part, je pense que ce que tu nommes des insultes (salope, etc...) n’en sont vraiment que si elles sont adressées par quelqu’un qui n’en a pas la légitimité. C’est un peu la même chose qu’avec Desproges... On peut rire de tout mais pas avec tout le monde... C’est pareil pour les mots crus, tout le monde ne peut pas les dire et surtout pas n’importe quand. Paradoxalement, je pense qu’il faut une belle complicité pour dire "salope" à une femme. Une fois cette complicité acquise, ces mots ne disent plus autre chose que l’excitation que l’on a et que l’on démontre à sa partenaire. Pour nous, il aurait été hors de question que ces mots là soient dits par tel ou tel de nos complices alors qu’ils étaient parfaitement accueillis venant de tel ou tel autre. Compliqué, non ?...

  • Ce que tu dis est intéressant car certaines femmes aiment ce genre de situation alors qu’effectivement d’autres n’apprécieront pas du tout.
    Pour prendre mon cas perso en exemple mon ex-femme avec qui je pratiquais l’échangisme détestait qu’un partenaire lui claque les fesses et tout comme toi elle trouvait ça ridicule alors que mon épouse actuelle adore ce genre de chose, aime qu’un type l’insulte pendant l’acte ... pourquoi cette différence ? Je pense qu’à la base l’éducation reçue joue beaucoup et la relation au sexe est différente selon chaque personne. Mon ex était une personne de nature extravertie et mon épouse est une femme excessivement discrète et réservée dans la vie, mon ex n’aimait pas être soumise dans la relation sexuelle mon épouse adore être dominée ... j’aurai tendance à dire qu’au lit on est un peu le contraire de ce qu’on est dans la vie mais ce n’est pas une analyse générale, juste un constat par rapport à deux personnes que je connais. Mon ex a reçue une éducation que je peux qualifier de "libérée" tandis que mon épouse a reçue une éducation très sévère étant issue d’un milieu familial musulman avec le poids de la culture en plus et je suis persuadé que tout ça a une influence sur le comportement, le ressenti et la manière de s’exprimer quand une femme fait l’amour.

  • Merci Doudouetlili, je connais la jouissance cérébrale... un bon fantasme détaillé peut m’envoyer au 7ème ciel !
    Jacherino, merci pour votre contribution mais je ne recherche pas une étude spycholoque ou sociologique du sujet, seulement à connaitre le vécu, le ressenti.

    Undessens, je comprends ce que tu veux dire puisqu’en effet, j’attends d’un homme qu’il soit viril et bestial au lit mais j’apprécie qu’il soit plus raffiné et délicat en société. Lorsque mon ami m’a dit qu’on n’imagine pas ce dont je capable au 1er abord, je lui ai répondu que c’est bien le but du jeu : "avoir l’air sage"... Merci de m’avoir éclairé, je saurais mieux apprécié ces mots la prochaine fois.

  • je me suis souvent posé la question.
    Si, d’un point de vue strictement personnel, je ne peux me résoudre à considérer ma femme, ou les amantes d’un soir, sous l’aspect d’une salope, d’une pute, d’une trainée ou d’une chienne, je dois bien reconnaître que, pour elle comme pour les autres, ce type d’invectives semble stimuler leur libido et l’excitation qui va de pair.
    Je dois admettre que dans les situations de relation bi, j’aime qu’un homme me traite de la même façon.
    J’ai commencé à développer une réponse dans un texte, mais je me suis arrêté à la 5ème page.
    La question suppose tellement de dimensions et de perspectives, qu’il me paraît difficile d’y répondre ici, pour peu qu’on puisse y répondre. Je crois qu’il existe des millions de pages d’écrits concernant ce sujet.

    Si vous avez envie d’approfondir ce sujet, je reste à votre disposition pour en discuter.

  • Miss Marie,

    Je ne pense pas que nous les hommes aiment insulter nos partenaires féminins.Pour moi,le sexe a quelques choses de primaire et bestial,j’aime cette façon de fusionner avec des mots crus,ça augmente l’exictation,une délivrance totale sans censure,se lâcher sans retenu.C’est tellement exictant d’entendre sa partenaire dire des mots tabous qu’elle ne dira jamais en société.Evidemment,faire comme dans les film,ça a l’air ridicule,mais si le feeling entre les deux partenaires se joigne,c’est sensationnel ! Je la veux "salope" dans mon lit mais dans la vie, elle est respecté et aimé comme une princesse.

  • Pour ma part, je n’insulte jamais mon épouse je ne trouve aucun plaisirs. Mais très rarement ma femme aime que nos complices le fassent, elle répète dans un râle de jouissance, par exemple "t’aimes ça salope" et elle réponds "oui j’aime être une salope. Quand à mon ressenti il est toujours le même je regarde beaucoup les yeux de nos amis ( et de ma moitié) la découverte d’un sein, la vu d’une culotte lorsqu’elle en porte la fébrilité des mains etc. Je part alors dans une jouissance cérébrales inégalée

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription