Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Au cap sans moi ?

! Signaler un contenu abusif

Bonjour,
depuis deux mois ma femme rencontre régulièrement un homme d’une trentaine d’années qui, d’après elle, la baise très bien. Il est plutôt pervers et brutal comme elle aime pendant l’acte mais il sait aussi être très respectueux en dehors.

La semaine dernière en la ramenant chez nous il s’est arrêté dans un endroit assez désert et lui a demandé de le sucer au volant de sa voiture ce que ma femme a fait avec plaisir pensant qu’il allait jouir comme ça mais il la fait arréter et sortir de la voiture pour la prendre à grands coups de reins, jambes en l’air, sur le capot de la voiture pendant que des voitures passaient sur la route à une centaine de mètres. D’après elle, il ne fait aucuns doutes que les gens pouvaient la voir se faire baiser, ce qui l’a excité et faite jouir rapidement.

Elle m’a raconté cet épisode en rentrant comme d’habitude. Elle m’a masturbé et elle m’a fait jouir avec sa bouche.

Hier soir elle m’a parlé d’une proposition que son amant lui a faite, l’emmener au cap le prochain we !! Je ne sais pas quoi répondre, bien sur j’ai envie de lui faire plaisir et ce type à l’air d’être une personne de confiance … j’hésite .. !!

4 Commentaires

  • l’exercice de confier sa femme plusieurs jours à un homme est difficile psychologiquement...
    Il faut etre conscient du "traumatisme" que cela peut engendrer.

    Mais c’est une des étapes obligatoire dans l’évolution de nos cocufieuses !
    il faut bcp échanger avec elle là dessus, mais par expérience c’est une étape qui lui permet de totalement se libérer car elle sera dans un contexte très favorable à la perversion et loin de tout regard/tout jugement .... dont le notre !..

    Pour ma part, j’aime cet exercice, mais encore faut il trouver le bon cocufieur.
    l’idéal étant d’avoir ensuite le retour de Madame, puis du cocufieur :)

  • Comme les deux autres internautes, je vous engage à céder à votre épouse. La mienne passe de temps en temps des week-ends pétillants avec son amant, avec lequel elle se rend en club. Lors d’une de ses escapades, son amant lui a présenté un copain, et le week-end n’a été qu’une longue succession de trios. Elle fait ainsi une provision de souvenirs qui nous enchantent quand elle me les raconte. L’attente d’un week-end entier procure des sensations fortes... et au retour, accueillir son épouse radieuse d’avoir "fait la pute", comme le dit, à plusieurs hommes est un vrai délice.

  • J’avoue que c’est un sacré dilemme… Les deux premières rencontres que ma femme a fait dans un but candauliste, elle était seule avec son amant. L’histoire racontée par la suite de chacune de ces rencontres me fait encore bander bien dur ! Et ces deux rencontres remontent maintenant à plus de 3 ans…

    Par la suite, ma femme est allé passer 3 fins de semaines chez son amant. J’avoue avoir trouvé ces weekend très difficile. Pas tant en raison de jalousie, mais en raison de la différence de style de vie… Pas d’enfants, pas de responsabilité… Stupidement, j’ai eu très peur de perdre ma femme…

    Aujourd’hui, j’essaie de la convaincre de rencontrer seule et de s’offrir des weekends off, mais elle refuse. Elle vit malheureusement avec le souvenir de ma peine…

    Votre épouse est très chanceuse d’avoir un amant aventurier comme le sien. J’aimerais beaucoup en trouver un comme lui pour ma femme. Je sais qu’elle aime beaucoup se laisser aller dans les bras d’un homme dominant qui sait la mettre en confiance. Je ne suis pas ce genre d’homme...

  • On hésite souvent à laisser sa femme seule avec un amant, car on ne veut pas être privé du plaisir de la voir écarter les cuisses pour un autre, plaisir suprême du candauliste. Tu devrais pourtant essayer : cela procure des excitations très spéciales, très fortes, faites d’un mélange de jalousie et de plaisir de l’imaginer regardée, désirée, déshabillée, baisée et bientôt de retour pour tout raconter. La première fois que j’ai réalisé cette formule de la laisser seule, c’est à la suite de sa demande. Nous étions chez l’un de ses amants qui venait de la prendre à trois reprises. Vers 11h du soir, j’ai dit à ma femme qu’il était temps de renter. Elle m’a alors glissé ceci à l’oreille : "Je suis morte de jouissance. S’il te plaît mon amour, je voudrais passer la nuit avec lui pou un peu d’intimité, seule avec lui, si tu veux bien. Tu viendras me rechercher demain matin." J’ai ressenti une très nouvelle et très vive excitation. Pour toute réponse, j’ai saisi sa main pour la diriger au bas de mon ventre et lui faire sentir l’érection prodigieuse qu’elle venait de me procurer. Nous nous sommes souri et embrassés sur la bouche, follement. Je lui ai dit "donne-toi bien, fais ce que tu veux avec lui, jouis à fond et fais-le bien jouir, je t’aime."
    Depuis, il nous arrive de renouveler cette belle expérience. Je reste seul à la maison, surexcité, à attendre son retour, son récit et notre baise.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription