Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Au bureau - Suite

! Signaler un contenu abusif

Voila nous y somme le moment tant attendu l’interphone retenti je sais qui arrive je suis prête pour cela A.L. m’a laissé ses consignes : Je vérifie mon chemisier et je me dirige vers la porte, je suis troublée de me voir y aller d’un pas décidé.

J’ouvre la porte d’entrée et je dis :
- " Ah c’est vous ?! " comme ci j’attendais quelqu’un d’autre.
Je l’invite a rentrer, je vois son regard se poser sur moi et descendre jusqu’à mes jambes, il ne me dit rien mais je devine ses pensées. Je l’invite à avancer vers mon bureau après avoir refermé la porte. Il s’est retourné pour me regarder en me disant :
- " c’est pour le colis "

A nouveau je passe à coté de lui pour être devant et il me suit. Je sens son regard sur moi, il doit apprécier la vue ! On voit légèrement mes fesses et je me penche sur mon bureau pour attraper un stylo ce qui découvre entièrement mes fesses et le reste et je me retourne avec mon stylo en main.

Il me tend le reçu que je signe et je le vois mater mes seins. Il prend le reçu et pose le colis sur le bureau et en me regardant il me dit :
- " Vous attendiez quelqu’un d’autre ? "
Je m’entend dire :
- " Non seulement vous ! "
Il regarde a nouveau vers mes seins et s’approche de moi en me disant :
- " C’est très jolie ce que je vois, je peux ? "
Et sa main se pose sur ma hanche. Je sens le contact de sa main qui me fait frissonner, Son autre main palpe un de mes seins qui commence à durcir je me recule pour prendre appuie sur le bureau et j’écarte les jambes.

Il pose sa main sur ma chatte qui est trempée et me dis :
- " Tu veux ? "
- " Oui je veux "

Il ouvre alors son pantalon, baisse son boxer et me fait mettre devant lui pour que je le suce ce que je fait avec délicatesse afin de bien sentir sa queue se dresser pour moi.

Après plusieurs minutes il me fait me lever je lui tends un préservatif et je me couche à plat ventre sur le bureau. Il me pénètre à grand coups de rein entre les fesses et je jouis rapidement. Devant toute cette excitation il se retire de moi et me met accroupi devant sa queue et il jouit sur mes seins et sur mon visage.

Je suis comblée et lui ravi, un grand sourire au lèvres il me promet de revenir quand il verra un colis à livrer ici. Il se rhabille et repart en m’embrassant a pleine bouche en me disant :
- " Tu es une bonne secrétaire ! "
A bientôt

3 Commentaires

  • Je vous trouve durs : cette histoire a un goût particulier. Celui de l’étreinte rapide, quasi à la sauvette, mue par une pulsion sexuelle irrépressible ... Une forme un peu bestiale, instinctive même si l’aspect candauliste est peu évoqué.
    J’aime bien ...

  • Le plus extraordinaire dans cette histoire est d’avoir réussi à écrire un tel texte sans une seule marque de ponctuation :-) :-). Dur dur de lire ça ...

  • Je ne voudrai pas être désagréable mais ça pique les yeux .... très dur à lire !!

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription