Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

J’ai besoin de votre avis

! Signaler un contenu abusif

Bonjour à tous,

Si j’expose ce sujet sur ce forum, c’est parce que je ne sais pas à qui en parler
Voilà, j’ai 28 ans, mon copain 25, et nous sommes ensemble depuis 3 ans.
Tout va bien dans notre vie, je bosse et gagne bien ma vie, mon copain vient de finir ses études d’avocat.
Nous avons des rapports sexuels assez fréquents, et qui n’ont pas baissé depuis qu’on est ensemble.
Pour l’instant nous n’avons pas d’enfant, d’un commun accord, on a décidé d’attendre encore un ou deux ans.
En résume : tout va bien !
Eh bien non...Depuis environ 3 mois, Stéphane à des envies bizarres en matière de sexe, des trucs assez...inhabituels. Il prétend que ça lui est venu comme ça, que ce n’est nullement par lassitude, qu’il m’aime toujours autant etc. N’empêche qu’il aimerait bien me faire l’amour avec un ou deux hommes ; d’un côté, ça me dégoute un peu (voire beaucoup enfin je ne sais pas trop à vrai dire), car en même temps, je trouve l’idée attirante. Il ait vrai que j’aime beaucoup le sexe et que je suis attirée intéressée par des formes de sexualité inhabituelles dans mes fantasmes et que J’aime parfois le provoquer sexuellement. Je regarde occasionnellement avec lui des films à caractère pornographique.
Qu’est-ce que je dois faire ? Refuser catégoriquement, au risque de le vexer ?
Ou accepter, et la, risquer de nous prendre tous les deux à son piège, pour s’apercevoir que finalement, l’autre n’est qu’un porc/une***et nous décevoir/dégouter mutuellement ?
Je me rends compte, qu’il ne peut plus (ou veut plus) faire l’amour normalement (enfin, "normalement", je m’explique, plus de passion, de sensualité, le sexe traditionnel en couple quoi). Il faut toujours, pendant qu’on fait l’amour (baise devrais-je dire) qu’il se monte des scénarios, du genre "j’aimerais te voir baiser avec un autre homme, j’aimerais que tu te fasses prendre par plusieurs hommes à la fois, je veux être cocu..." il utilise presque à chaque fois le sex-toy pour des double pénétrations. Il ne veut plus d’un genre de sexe, "traditionnel" que c’est trop "neuneu". J’ai peur aussi que plus je lui en donne, plus il en demande.
C’est vrai, que je trouve ça assez attirant que je suis tentée par l’idée, puisque j’accepte ces scénarios quand il me fait l’amour, parce que c’est pervers (mais pas pervers dans le sens où on l’entend au sujet des obsédés, pédophiles etc.) mais parce que ça porte un petit parfum d’interdit, de tabou que j’aime. Donc ce n’est pas vraiment l’acte qui me dérange le plus, j’ai juste peur des conséquences que ça pourrait avoir sur notre vie de couple. Est-ce que les choses ont été changées entre vous ? J’ai peur qu’en expérimentant ce genre de pratiques en vrai, de perdre une part de ma dignité de femme. Que ce soit une pratique sexuelle régressive. Quelle sera la prochaine étape, une fois que j’aurais accepté que mon ami me partage sexuellement ? En d’autres termes si j’accepte de flirter à la limite du "côté obscur", j’ai peur que tous bascule. Même si je ne pense pas que ça puisse dégénérer à ce point (s’il était vraiment dingue, je m’en serais rendue compte depuis le temps).
Je ne comprends pas on me dit que je suis mignonne une jolie femme sexy même, mon compagnon est très beau aussi, alors pourquoi on aurait besoin de ça.
Merci de me faire partager votre expérience. Je demande juste votre avis, pas de décider à ma place, c’est sûr.
Bises.

11 Commentaires

  • Dans mon pays, l’eau est froide. On ne plonge pas tête la première comme en Méditerranée. On se mouille progressivement : un orteil, les cuisses, le ventre, la nuque....
    Vous êtes jeunes, très jeunes, vous avez la vie devant vous. Allez y tranquillement, faites votre expérience en douceur. Essayez, appréciez, dialoguez. Voyez comment il réagit, ce qu’il a en tête, ce que vous ressentez. C’est un jeu pas un devoir.
    Et relisez sereinement les commentaires précédents. Ils me semblent tous pleins de bienveillance et de bon sens.

  • Bonjour Caroline,
    En tant que femme de candauliste, je rejoins assez bien l’avis de Jacherino. Avant toute chose, il est important que tu ne sois pas parasitée par tes peurs. Il est normal d’avoir des inquiétudes face à l’inconnu. Mais objectivement, les peurs comme toutes les émotions négatives sont issues de notre imaginaire. Ton ami te parle d’une idée inconnue que tu as l’impression de subir au premier abord. Puis, une pensée en entraîne une autre puis une autre ce qui crée un bavardage intérieur qui n’a aucune réalité véritable mais qui crée juste une panique générale infondée. Il ne s’agit que d’une illusion. Ce qui te fait peur ("Il me demandera plus ensuite", "On sera pris au piège", etc) ne sont que des pensées que tu génères car pour l’heure, rien ne te prouve que cela se passerait comme cela ou que tu serais forcée d’agir contre ta volonté !
    Ton ami exprime une forte excitation car il se laisse emballer, déborder par ses fantasmes. Rien de plus. Il a visiblement besoin de fantaisie et t’exprime juste ses envies. Il pourrait ne pas le faire et le vivre dans ton dos et ce serait plus inquiétant à mon avis ! Il laisse donc parler sa fantasmatique et tu as le sentiment de la subir te maintenant sur la défensive car il prend toute la place. Mais dis toi bien que personne ne te demande de te forcer et qu’en effet, tu es maître de la situation. Mais attention, pas dans un sens de rapport de force, simplement dans le sens où tu es active dans ta fantasmatique et dans tes envies. Lui est autonome et il projette ses fantasmes sur toi. Tant mieux !!! A ton tour, tu peux trouver ta place dans ses fantasmes (surtout qu’il t’y encourage) et toi aussi, être active dans tes propres fantasmes. Tu peux aussi ne pas tout accepter et trouver des compromis de couple.
    Pourquoi ne prendrais tu pas la main ? Dans un premier temps, tu peux même prendre un rôle de dominante car tu aurais le sentiment de contrôler la situation et ainsi d’être plus à l’aise. Et dans la sexualité, que ce soit un rôle de dominant(e), de soumis(e), de porc ou de pute (comme tu dis), il s’agit toujours de JEU. A moins d’être un vrai pervers, pour le commun des mortels, c’est heureusement plus fun ;-) D’ailleurs, il me semble que ton ami parle beaucoup trop. A ta place, je tenterais le fouet ! Non, je plaisante (quoi que lol).
    Nous sommes tous à facettes multiples. Ce n’est pas parce-que tu joues la salope ou la romantique que tu es cela. L’important est d’ACCEPTER tout ce qui nous compose. Personnellement, je peux être très chienne, très amoureuse, très raisonnable et très maternelle donc ...
    Et un dernier point : ne fais surtout pas les choses uniquement pour faire plaisir car il ne s’agit pas d’une envie mais d’une adaptation à une peur ... celle de le perdre.

  • Bonjour,

    Je pense que la première chose serait que vous acceptiez réellement l’idée que de passer à l’acte n’est pas obligatoire pour une sexualité épanouie avec votre compagnon. Vous vous imposez à vous-même une pression en pensant que vous seriez bloquée si vous n’y arriviez pas. Vous vous sentez même coupable. De quoi êtes-vous coupable en ne pratiquant pas l’envie de relations sexuelles à un autre homme que votre compagnon ! Peut-être vous avez peur de ne pas être à la hauteur de l’image de l’amante idéale que vous imaginez.

    Pourtant, ce qui fait que vous êtes ou non une grande amoureuse, ce n’est pas du tout la panoplie des pratiques sexuelles que vous êtes capable de mettre en œuvre ! C’est plutôt l’élan, le désir, le plaisir, toutes les émotions que vous pouvez partager ensemble. Pour un homme, je penses qu’il vaut mille fois mieux une femme aimant l’amour/le sexe, désirant son partenaire, qu’une femme très experte qui sait ou qui accepte de tout faire sans que les sentiments et les émotions entrent en jeu ! Le candaulisme c’est de l’amour d’un couple avant le sexe.

    Posez-vous quelques questions :

    Est-ce que c’est d’être avec le corps d’ un autre homme qui vous gêne, ou est-ce seulement l’idée qui vous rebute ?

    Qu’est-ce qui pourrait vous dégoûter dans une relation sexuelle avec deux ou plusieurs hommes ? L’image de vous en train de réaliser cet acte ? Ou tout autre chose ?

    Pourquoi voulez-vous absolument le faire, en avez-vous vraiment envie ?

    Pour moi la différence entre fantasme et désir serai que le désir sexuel est un appétit sexuel, le fantasme est un moyen d’augmenter l’excitation, donc le plaisir sexuel.

    Et si le fait de se limiter à imaginer telle ou telle situation vous suffit, c’est que c’est un fantasme. Si vous avez envie de le mettre en pratique c’est qu’il y a un désir de passage à l’acte. Avec les avantages et les inconvénients de ce passage à l’acte.

    l’envie de candaulisme est un fantasme effectivement réalisable ou pas, comme beaucoup de fantasmes. Mais vous pourriez en jouer ensemble...

    Quand vous dite que votre compagnon connait vos envies de fantasmes, de pluralité sexuelles et que c’est pour ça qu’il vous pousse à vouloir le réaliser.

    Attention les interprétations des rêves/fantasmes ne peuvent être faites que par la personne qui rêve ou fantasme. Elle seule se connaît et peut décoder ses rêves/fantasmes. C’est plutôt votre ami qui fantasme en essayant d’interpréter vos rêves !

    L’amour et la communication dans le couple sont la base, c’est essentielle pour le couple et le candaulisme.

    Après d’un point de vue personnel, le candaulisme. Je confirme, c’est fantastique c’est un renfort pour le couple, un plus, c’est unique ce qui permet de découvrir d’autres facettes de la relation sexuelle d’un couple.
    Amitié.

  • Bonjour Caroline,

    En parlant de perversion, de côté obscur, vous liez votre sexualité à des principes moraux. Cela n’a pas forcément lieu d’être dans ce contexte, tout dépend en fait de l’image que vous aurez de vous-même et de votre couple une fois passé à l’acte. Vous seule pouvez réfléchir à ça et maîtriser cet aspect. En tout cas j’ai tendance à penser que la seule règle qui vaille dans le sexe c’est "Entre adultes consentants" (et humains, bien sûr). Dans le même ordre d’idée, vous qui craignez des conséquences néfastes, ou de vous laisser emporter dans quelque chose qui vous dépasserait, gardez à l’esprit que vous maîtrisez la situation. Posez-vous des limites, respectez-les, bougez-les éventuellement, en couple, dialoguez... rien ne pourra arriver que vous n’aurez pas souhaité à deux.

    Pour répondre à vos questions sur les fantasmes, je crois que certaines choses sont faites pour rester dans l’imaginaire, et d’autres peuvent être accomplies en vrai. A vous de décider de ce que vous avez envie de faire. Sachez qu’un fantasme accompli peut aussi devenir moins attirant avec la pratique et rester très occasionnel, voire disparaître.

    Quoi qu’il en soit, vous maîtrisez. C’est vous qui acceptez le fantasme de votre ami, c’est vous qui acceptez d’avoir un autre partenaire, vous êtes aux commandes, donc écoutez-vous et n’ayez peur de rien, puisque tout ce que vous ferez, vous en aurez envie. Votre homme vous aime, c’est évident, et respectera vos limites et vos désirs.

  • Il n’y a pas que ses envies, ses désirs, ses fantasmes.
    Il y a aussi les vôtres !
    Vous semblez vous positionner comme celle qui subit.
    Avez-vous imaginé qu’il puisse vous ouvrir à d’autres perspectives ? à de nouveaux fantasmes ? à découvrir des aspects de vous-même que vous ignoriez ?
    Peut-être a-t-il aussi envie que vous soyez le moteur de l’érotisme de votre couple ? ou tout simplement, perçoit-il la sensualité et la femelle qui couvent en vous, et que vous ne laissez pas s’exprimer.
    Sans vous brutaliser, il cherche peut-être un chemin pour vous révéler à vous même et que vous deveniez maîtresse de votre propre sensualité.
    Ensuite, à vous deux de vous écouter et d’apprendre à vous coordonner pour mieux évoluer ensemble ... !

  • Merci beaucoup pour vos conseils. J’apprécie.

    Je rêve parfois/souvent de faire l’amour avec d’autres hommes que mon copain, de triolisme. Et il le sait, nous parlons facilement de sexe de nos envies de nos fantasmes., est ce pour ça qu’il me pousse à vouloir le réaliser ?
    J’aime énormément qu’ils me prennent de force qu’il utilise le sex-toy.
    Si je réalise ses fantasmes qui peuvent aussi les mien, j’ai peur d’en avoir ou qu’il en ai besoin de plus en plus souvent, ou d’aller plus loin dans la réalisation du fantasme. Qu’en pensez-vous ?
    Dans nos ébats sexuels avec ce deuxième sexe imaginaire (sex-toy) je le vis bien même très bien, mais parfois je culpabilise et me demande si ce n’est pas une perversion ?
    J’ai envie d’accepté pour lui faire plaisir c’est vrai et j’ai envie de le mettre en pratique, par curiosité aussi Juste pour voir.
    Quelle serait la différence entre fantasme et désir ?
    Bises

  • Que dire si ce n’est qu’il y a une journée vous vous interrogiez. Ne vous précipitez pas, s’il vous aime, il peut vous amener vers ce plaisir par petites touches, à la façon des impressionnistes, par paliers, pour respecter votre envie à vous, Mme cool très jolie par ailleurs est un peu plus avancée que vous dans sa vie de couple, c’est, il me semble plus facile de glisser vers ce plaisir si il est pleinement assumé ! Ceci dit votre message d’amour est beau !

  • Caroline,
    Votre petit mot à l’attention de votre homme est une véritable déclaration d’amour. Merci de faire de nous, vos témoins.

    Vous êtes en train d’apprendre à adopter une attitude de couple positive en parlant de ce qui va, de ce qui vous plaît chez lui, de l’amour que vous éprouvez à son égard.

    Vous écrivez ici plus ce qui vous plait chez lui que ce qui ne va pas. Il faut s’appliquer à cette discipline de couple au quotidien ; sachez que « Les couples heureux se disent cinq à dix fois plus de compliments que de reproches. Ils vont aussi davantage exprimer leurs besoins que leurs frustrations », c’est de mon point de vue l’un des secrets qu’ont découvert les couples à travers le candaulisme.

    Ce n’est pas une raison cependant pour tout accepter non plus lol « tu peux faire tout ce que tu veux de moi ! ». Respecter l’autre c’est commencer pas se respecter soi.

    Et puis cela nous arrive à tous de nous disputer avec notre partenaire, car il est une sorte de miroir. Il faut accepter que l’autre soit autre, mais aussi accepter d’être ce que l’on est... ce qui peut être compliqué quand on nous renvoie nos défauts en pleine face.
    Dans tous les cas, se découvrir différents ne met pas en péril le couple. Il faut savoir apprivoiser cette différence.

    En tout état de cause, prenez soin de vous, ne refoulez pas vos désirs comme les siens, accueillez-les plutôt avec beaucoup de bienveillance.

    Et puis surtout : Bonne réconciliation sur l’oreiller !
    Je vous embrasse

  • Mon chéri, je sais que tu vas me lire.
    Après notre dispute d’hier je tiens à m’excuser. Je suis désolée de t’avoir engueulé hier soir, J’aime tant te donner, je t’appartiens, tu le sais bien, j’accepte, tu peux faire tout ce que tu veux de moi ! De tes beaux yeux dis-toi que je comprends tout, que j’accepte tout pour toi, que tu es toute ma vie ! J’ai envie d’être à toi, de te sentir sur moi en moi, je suis prête à tout sacrifier pour toi.
    Tu es tout pour moi. J’avais peur. Pas de toi, pas de moi ni de nous. Peur tout court. Je pense à toi, à nous plus tard. je t’aime mon amour.
    J’accepte, car je t’aime et j’aime le sexe, donc si tu es à mes coté présent j’accepte.

    Ta Caro qui t’aime à la folie.
    Bisous mon amour.

  • Oui, cooldu78 a raison. Cela veut dire en 1er que ton copain est amoureux de toi , on pourrait même dire "à l’excès". Il te trouve très belle mais il a surtout peur de ne pas t’en donner assez. Alors pour ne pas envisager d’être refoulé un jour ou d’apprendre qu’il est cocu, il s’est lui même mis en scène en te faisant l’amour avec un gode : vivant, certes, mais vivant tout de même. Il accepte de "gode" pour que tu sois, à ses yeux, totalement satisfaite.
    En ce qui te concerne, si l’idée ne te déplait pas, tu peux accepter AVEC CONDITIONS. C’est donc maintenant à toi de donner les conditions pour finalement laisser les responsabilités de l’échec a ton copain et pour te libérer de tes craintes. Si tu es attirée par cette idée, ne lui dit pas que tu es déjà largement satisfaite sexuellement. Laisse le dans son doute en n’en parlant pas. ET ACCEPTES SOUS TES CONDITIONS.
    1/ Pas telle ou telle pratique.
    2/Chez nous/à l’hôtel.
    3/C’est moi/toi qui choisi le "gode"
    4/On fait cela par étape et on en discute à chaque étape. (solution très sage)
    etc...
    Ne lui laisse pas croire que tu n’acceptes que pour lui faire plaisir à lui. Il risque d’être frustré. Dis lui que l’idée n’est pas pour te déplaire, surtout qu’ainsi, tu n’aurais pas l’impression de le tromper, mais de PARTAGER CE NOUVEAU PLAISIR SEXUEL qui pourrait vous apprendre une autre méthode.
    Ceci discuté, choisissez vos étapes.
    Bonnes discussions et aime, ton copain et tes différents "godes", et JOUIS.
    BONNE ET HEUREUSE ANNEE AVEC BEAUCOUP, BEAUCOUP DE JOUISSANCES.
    f.tyroler2@orange.fr

  • Bonjour et pour commencer, Bonne année.
    "C’est vrai, que je trouve ça assez attirant que je suis tentée par l’idée, puisque j’accepte ces scénarios quand il me fait l’amour"
    Pour nous aussi cela a commencé comme çà !
    Il faut être très complices, c’est l’essentiel.
    Le pourquoi ?
    Il est fier de vous, vous admire et apprécie tant votre corps que la façon que vous avez à vous en servir ; il souhaite que les "autres" sachent le bonheur qu’il a d’avoir une femme comme vous.
    C’est banal, soit ! Mais c’est ce que ressentent la majeure partie des maris candaulistes.
    Voilà, j’attends de vos nouvelles si vous le souhaitez - Cordialement
    coold78@gmail.com

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription