Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Arrêter le candaulisme, est-ce possible ?

! Signaler un contenu abusif

Bonjour,
J’ai un gros problème.
J’ai trente six ans, je suis une jolie femme, au dire des hommes, mariée à un homme de quatre ans mon aîné. Il y a environ 5 ans mon mari m’a initié au candaulisme, j’ai été au début un peu réticente mais j’ai suivi son envie et j’ai finalement acceptée. Nous avons rencontrés un homme sur internet, lors du premier rendez-vous j’étais complètement coincée, cet homme a pris les choses en main, pendant que mon mari s’était éclipsé dans la pièce d’à cotée. Il était charmant et il m’a appris beaucoup de choses sur moi et ma sexualité. Si je n’avais pas connu cette personne si gentille et si attentionnée, je ne serais peut-être jamais entré dans ce milieu (il a rendu l’expérience plus que agréable). Et maintenant j’y trouve beaucoup de plaisir nous avons eu beaucoup de relation en club et en soirée privée, j’ai connu la pluralité masculine j’ai même eu des relations bi…j’ai eu des relations avec des blacks des maghrébins des asiatiques...je pratique les rapports sexuels dans toutes les positions, à la recherche de plus de plaisir, j’aime le sexe salace. J’aime m’exhiber, exiter les hommes ainsi que les femmes en portant des tenues sexy.
Mon mari m’a poussé dans ce sens et à avoir des affinités sexuelles avec certaine personne que je revois régulièrement.
Je m’y suis épanouie et mon mari y prenait énormément de plaisir.
Où est le problème me direz-vous.
Mais voilà maintenant le lendemain de nos soirées il y repense il se dégoute et il se dit qu’il veut arrêter, et qu’il ne veut plus que je fasse ça.
Il commence à montrer des signes de jalousie, le candaulisme ne lui convient plus, il ne supporte plus de me regarder avoir des relations sexuelles qui pour lui est devenu une façon de donner en pâture sa compagne aux autres hommes.
Il dit que c’est une surenchère perpétuelle qui finira par détruire notre couple.
Il souhaite donc arrêter le candaulisme.
De mon côté, je vie bien le fait de libertiner avec d’autres personnes, que ce soit seule ou avec lui et je me sens épanouie comme ça.
Pour le moment l’idée de faire autrement m’angoisse, j’ai peur d’être en frustration et surtout que ce serait un choix ne m’appartenant pas mais pour sauvegarder une relation.
Il m’est arrivé d’être en saturation et de cesser pendant un mois ou deux les rencontres mais j’y suis toujours revenue avec plaisir sous l’insistance de mon mari. Je lui ai proposé un break mais il veut que l’on arrêter complétement. Mais moi j’aime cette liberté sexuelle et puis c’est lui qui m’a fait découvrir ce plaisir.
On est très amoureux et très heureux ensemble.
Alors ma question est :
Mesdames ou messieurs est-il possible de revenir à une sexualité plus classique après avoir goûté au candaulisme ?
Que me conseillez vous ?
Merci pour vos avis.

7 Commentaires

  • Blabla ... dans la vie tout n’est pas noir ou blanc, il y a entre les deux quelques nuances (de grey ?) et oui les compromis ( pas con promis ) ça existe n’en déplaise aux fatalistes et jusqu’au boutistes. Le candauliste est par définition amoureux de sa femme et lorsqu’il a l’impression de ne plus maitriser les envies de celles - ci, il a peur de la perdre et c’est exactement ce qui se passe. Candaule a raison une pause s’impose. Il a besoin d’être rassuré tout simplement et quand il comprendra que pour sa femme il passe avant les autres, ses envies à lui aussi reviendront c’est quasiment certain.
    Si la demoiselle préfère mettre son couple en péril c’est son droit mais il faut qu’elle sache que si elle est incapable de faire une pause ( à 36 ans elle a du temps devant elle ) et de rassurer son mari, elle fait courir à son couple le risque de se briser, ce n’est pas plus compliqué que ça !! Le candaulisme c’est merveilleux à deux, en complicité mais lorsqu’un des deux souffre le couple est en péril.
    Moi je ne suis pas de ceux qui prônent l’adultère ou qui pense que l’envie de cul passe avant la vie du couple ... si Maelys pense que le cul est plus important pour elle .. alors la question ne se pose plus.
    Croire que donner la possibilité à son mari de baiser ailleurs pour continuer tranquillement de son coté est vraiment naïf parce que le monsieur va forcément se dire que son épouse est prête à tout pour s’envoyer en l’air avec d’autres et ça ne fera que conforter sa peur de la perdre.

  • Mon opinion personnelle de candauliste homme :

    IL a voulu
    ELLE l’a suivi
    IL ne veut plus
    Elle veut encore
    IL devrait lui permettre de continuer, sachant qu’elle doit le rassurer...

    Car pour moi si on est candau, on ne cesse pas de l’être d’un seul coup, ou alors c’est qu’il ne l’était pas vraiment et que c’était un prétexte ?

    Dans tous les cas, elle doit le rassurer et lui monterr que sexe et amour sont différents et qu’il aura tout à gagner en lui laissant une petite liberté sexuelle !
    Car s’il l’emprisonne, pour moi, il perdra plus que ce qu’il gagnera !

    bises
    ...

  • Bonjour Maelys,
    Votre mari doit savoir que le sentiment qu’il éprouve aujourd’hui est relativement commun, ce n’est qu’une étape de votre évolution à travers cette pratique et se sentiment peut prendre différentes formes.

    Patience, bienveillance et beaucoup d’attention sont indispensables.....

    Il ne faut pas perdre pied et faire une pause impérative, prendre le temps de vous recentrer sur votre relation, réintroduire une complicité de couple hors du champs de pratiques faisant intervenir un tiers que ce soit dans vos fantasmes ou dans vos pratiques.

    C’est peut-être le reflet de perdre le contrôle de la situation qui lui fait peur, en tout état de cause si c’est l’expression d’un profond sentiment d’amour à votre égard, c’est aussi l’expression de la souffrance de son égo. Il se peut qu’il ait du mal à lâcher-prise, votre évolution le renvoi à sa propre incapacité toute temporaire, vous lui montrez la voie par vos expériences.

    Un conseil, consultez un sexothérapeute comportementaliste, se professionnel devrait vous accompagner avec succès sur la voie d’un épanouissement complice.

    Faites nous partager votre évolution, cela peut servir de nombreuses personnes.
    Bonne fin de week-end à tous

    Alors

  • Petite réponse.
    ‘’’ vivez vos envies ‘’’ semble bien la base, quelle que soit l’envie, de la satisfaction . Afin de ne pas avoir le regret de ne la point combler.
    Maelys formulant clairement ses envies et besoins. Nulle envie en elle, exprimée ici, d’être un sage.
    Donc si elle redevenait sage , que cela soit sur ordre ou contrainte morale , elle se retrouverait encagée . Fusse par amour sacrificiel.

    Rien a reproché au mari , qui peut parfaitement changer d’avis .
    Quel qu’en soit le motif profond qui n’a pas à être contesté.
    Mais que Maelys se résigne à ne plus vivre ce que son mari lui a fait découvrir, et qu’elle apprécie hautement , ne mènera nulle part .

    Un compromis en cette occurrence ne peut exister.
    Lui veut qu’elle cesse totalement. Fidélité.
    Elle veut poursuivre pleinement. Pluralité.

    Quand chacun n’évolue de concert , il parait malsain de continuer de voguer de conserve.

    Eventuellement, que Maelys lui promette le con d’une ravissante ; cela devrait lui permettre de continuer à batifoler pendant que lui serait occupé……………………………………….

  • Vivez vos envies c’est facile à dire quand il s’agit des autres ... être sage n’est surement pas synonyme de "cage", il y a des millions de femmes ravies d’avoir une vie sage !!! Le tromper ? L’adultère pourra détruire votre couple également.
    Parlez-en avec votre mari, dites lui que si vous êtes la c’est parce que lui l’a voulu et que vous aimez cette liberté sexuelle. Trouvez un compromis qui vous permettra de le ménager en gardant un peu de cette liberté. Essayez de mettre en place des moments à deux , sans rencontre et des moments avec rencontres de manière que votre mari ne vous sente pas constamment à la merci d’autres hommes.
    En gros moins de baises avec d’autres hommes, + de moments pour votre couple et finalement vous garderez la possibilité de vous amuser de temps en temps. A vous de trouver la bonne fréquence, celle qui pourra vous satisfaire tout en ménageant votre mari. Il y aura forcément des concessions à faire de part et d’autre mais sans cela je ne vois pas comment vous pourrez vous sortir de ce dilemme. Votre mari doit comprendre qu’il vous a amené dans ce milieu et que vous n’êtes pas prête à tout arrêter sur un claquement de doigts mais que vous tenez à lui également ... c’est important qu’il le comprenne et vous trouverez ce compromis sans nul doute.
    Tenez nous au courant ??

  • Je pense que nous n’avons pas la réponse à cette question.

    Déjà parce que tout personne ayant potentiellement "arrêté" aura également probablement quitté ce site.
    Et aussi parce qu’il s’agit de votre sexualité, et non de la nôtre...

    Votre sexualité avec votre mari vous suffit-elle ? Avez-vous un panel de jeu assez grand entre vous pour pouvoir vous suffire ? Avez-vous d’autres aspects de votre sexualité à explorer qui puisse "emplir le vide" (sans mauvais jeu de mots ^^) ?

    Je vous souhaite bonne chance, mais je pense qu’avant tout il va être nécessaire de confier vos doutes à votre mari, d’en parler sérieusement, doucement, afin de comprendre pourquoi il se dégoûte : c’est là que se situe le noeud du problème. Une fois qu’il aura comprise l’origine de ce sentiment, les peurs qu’il recouvre, alors seulement vous arriverez à prendre des décisions communes constructives.

    Il me semble, en tout cas ...
    Bonne chance à vous !

  • Lui veut arrêter le candaulisme. Donc de vous partager, de vous voir ainsi. Si il n’aime pas , plus .
    Il a raison .

    Vous ne souhaitez pas cesser de vous faire honorer pas d’autres . Vous avez raison .

    Trois solutions :
    Soit vous devenez sage……………………….rejoignant la cage .
    Soit vous le trompez
    Soit vous cherchez un compagnon candaulique, un vrai que votre comportement indigne fera triquer !!!!

    Pygmalion a façonné une œuvre qui le dépasse.

    Mais la moralité à retenir étant qu’une femme coincée par la société , obéissante à son mari, libérée par lui , une fois gouté de cette liberté ne retournera pas à son piquet .

    Vivez vos envies Madame .

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription