Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Apres le debut

! Signaler un contenu abusif

Après le récit de mon début dans le candaulisme que j’ai fais ce matin mais que je ne retrouve pas je continue
Donc j’étais devenu candauliste après avoir surpris ma femme en train de faire l’amour sur la plage pendant les vacances
alors quand on fut rentrés a Paris, je demandais a ma femme si elle voudrait continuer ce genre d’expérience
elle me répondit un peu gênée qu’elle aimerait alors commencer sans moi
je lui dis :
- " donc tu voudrais un amant ? "
elle me répondit :
- " pas spécialement mais je voudrais plutôt m’habituer à te cocufier, avec ton accord, avec un jeune homme qui me plairait, pendant un certain temps sans ta présence, mais si tu veux je te raconterai. "
je répondis :
- " écoute je crois que le mieux pour le moment serait que tu prennes un véritable amant qui te plaise, bien vigoureux, gentil qui t’inviterait au resto, en WE etc..."
- " Ok dit ma femme mais tu accepterais de n’être pas présent ? "
- " oui affirmais je, si tu me tiens au courant avant et apres avec des détails
- " hé bien d’accord repris mon épouse "
Quelques mois après un soir au lit elle me dit :
- " chéri j’ai un amant, mais ce n’est pas un jeune car il a 10 ans de plus que moi, mais il me plait et il me fait jouir divinement, c’est un collègue, dans la même boite mais un service différent, il m’a invité pour le WE prochain à la campagne dans une auberge qu’il connait, acceptes tu que je parte avec vendredi soir jusqu’à lundi matin "
j’acqueiescais et le WE arrivé je la vis partir de chez nous dans une voiture avec cet homme, elle ne revint que le lundi à midi, l’air heureux, satisfaite de son WE
Pendant qulques mois ça continuait ainsi puis un jour son amant la ramenait de son travail et elle le fit monter a l’appartement je fis donc sa connaissance, un beau mec grand (alors que je ne le suis pas) la petite cinquantaine, un air très viril, très sympa.

Il restait à diner puis après le repas ma femme flirtait ouvertement avec lui et l’excitait et finalement elle l’entrainait dans notre chambre et elle me fit signe de les suivre
j’assistais alors à leurs ébats en me masturbant mais après ma femme ne me proposa pas de la prendre, d’ailleurs j’avais éjaculé en voyant ma femme jouir tres fort !

On prit donc l’habitude à la suite de faire des trios, en fait pas vraiment des trios ! car ma femme faisait l’amour avec son amant devant moi et je me masturbais en les regardant et, parfois quand son amant était reparti je faisais l’amour à ma femme qui se laissait faire gentiment...
Puis leur liaison cessa lorsqu’il fut nommé à l’étranger.

Alors on allait dans des clubs échangistes et aussi je ramenais des hommes à ma femme chez nous souvent.
Maintenant je ne saute pratiquement plus ma femme mais je prends mon plaisir en me branlant à voir d’autres hommes la remplir et lui donner son plaisir. Parfois, tres excité et lorsque son amant est parti, je lèche le sexe de mon epouse alors que le sperme s’en écoule, cela plait à ma femme car elle me sent tout dévoué et soumis, humilié même dans ces moments là, ça l’excite et elle me méprise un peu en même temps mais j’aime ça.

Voila 12 ans que cela dure et nous continuons allègrement

5 Commentaires

  • je fais amende honorable car depuis mon recit precedent la situation a bien evoluee, en effet sur souhait et meme plus que souhait, disons exigence de ma femme, j’ai dû non seulement continuer a lui lecher la chatte pleine de foutre mais j’ai dû lecher aussi le sxe de son amant puis lui faire des fellations et enfin d’accepter de me faire sodomiser devant elle et j’y ai pris goût et si je rechigne a ses desirs elle n’hesite pus a me gifler at autres sevices corporels pour que j’accepte et même en dehors du sexe elle commence a me donner des ordres,ou va t on ?

  • C’est ce que nous appelons : "l’humiliation érotique".
    C’est une pratique consentie, de l’humiliation psychologique, dans un contexte sexuel, durant laquelle une personne éprouve un plaisir érotique provenant de sentiments d’humiliation et de soumission.
    La pratique du candaulisme y est souvent rattachée, sous diverses formes.
    L’humiliation n’est pas nécessairement sexuelle ; comme pour la plupart des activités sexuelles, le sentiment est souvent recherché, sans qu’une matérialisation physique ne soit toujours désiré.
    En effet, l’humiliation du partenaire peut se dérouler dans l’intimité du couple comme en public.
    Pourtant, si le plaisir de l’humiliation est souvent découvert à travers les mots, dans l’intimité de la relation de couple, le besoin de l’acceptation physique apparaît habituellement pour satisfaire le besoin de sentiments plus puissants.
    Souvent utilisé comme un puissant stimulant dans la pratique candauliste, elle peut devenir ritualisée, et engendrer le besoin de prendre des photos de Madame avec son amant, d’entendre le plaisir de madame lorsqu’elle vous appelle avec son téléphone portable pendant l’acte, de voir et revoir des vidéos réalisées pour immortaliser et faire ainsi durer votre sentiment d’humiliation...
    L’officialisation de votre statut de cocu par la publication de vos contributions mon cher Jansoli y contribue également !

  • tant pis Jacherino, je n’ai pas envie de recommencer à taper mon LONG récit de ce matin, mais je me demande s il aurait été vraiment apprécié alors ne regrette rien car ma soumission n’est pas aussi vile et profonde que tu le suggère,
    chacun ses valeurs quand même... même dans le candaulisme
    le jeu de soumission, pour ma part du moins, reste leger sans vulgarité et sans excès

  • à mon avis le "texte de ce matin" n’a pas été validé par tes soins.
    il faudrait le recommencer.
    ne pas oublier de valider le texte une fois, puis de le confirmer pour envoi au site.

  • petit veinard !
    le plaisir de se rendre cocu et d’assouvir sa propre humiliation, pour le plus grand bonheur de son épouse et de ses amants.
    cette envie de soumission à un mâle dominant, que cherche ta femme, et à qui tu présentes allégeance en léchant le sperme qui coule encore du sexe de ton épouse.
    bel exemple !
    merci de ce récit ; ils ne sont pas légion les hommes qui revendiquent ce plaisir. Il ne te reste plus qu’à être dominé, voir baisé par les amants de ton épouse ; cela devrait lui plaire et satisfaire ton plaisir de soumission.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription