Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Apprentissage de mon role candauliste ...

! Signaler un contenu abusif

Nous avons continué à beaucoup parlé avec Christine . Je lui faisait remarquer que tout cela allait très vite et à quelques semaines de notre mariage , elle pouvait comprendre mes interrogations .

Comme à son habitude dans notre couple , elle prit la décision que l on soit ensemble 24 h pour prendre le temps de se "poser".

Effectivement , après avoir prévenus nos proches , nous partîmes en soirée pour un hôtel dans une ville côtière , toujours dans le sud . Objectif nous retrouver .

J avais acheté une bouteille de champagne et des flutes en plastiques pour aller prendre un apéro improvisé sur la plage pendant le coucher de soleil . Christine en fut très touchée et me dit que j étais un homme formidable .

Nous parlâmes de son amant Philippe et lui dit que je ne voulais pas que cela soit une alternative à notre vie de couple . J avais envie d elle et me dit qu’ elle aussi .
Christine me dit qu’ elle ne voyait cela pas du tout comme une alternative ais une vraie expérience qu’ il la faisait grandir dans son équilibre .

Elle me dit que je lui prouvais mon amour pour elle en restant attentif et impliqué dans cette aventure . Elle avait plus qu apprécié mon rôle actif lors de la dernière rencontre avec Philippe , et elle me dit que j avais pris du plaisir à prendre en bouche un homme ... Je répondis que ce n était pas du plaisir mais un sentiment de obéissance et de curiosité .

Christine me demanda si je me sentais devenir soumis . Je fus surpris de sa question . je lui avoua que ce rôle me plaisait dans le sens ou elle me le demandait , me guidait .. En riant ensemble je lui dis que c était comme cela avec elle depuis le début .. presque un critère pour vivre avec elle !

Ce long moment au bord de la plage nous emmena à parler de nos envies et des limites . La bouteille de champagne vidée , nous rentrâmes pour diner au restaurant en bord de mer .
Christine n a pas voulu que nous prenions une douche ensemble : j avais envie d elle et bandais très dur . Elle m apparut à la porte de la chambre habillé en légère robe transparente , on devinait un string dessous .. pas de soutien gorge et une paire d escarpins à talons hauts .
Je craquais . A genoux j ai voulus passer ma langue sur sa fente avant de partir . Christine me prit par les cheveux et écarta le tissu du string . " Tu es un vrai chien ... tu peux pas te passer de te mettre à mes pieds .. elle soupira alors que je la fouillais de la langue ...Tu vas vraiment prendre ton rôle sérieusement maintenant mon chéri ". Elle me stoppa . Elle avait faim et ne voulais pas jouir tout de suite .
Je bouillais , la bouche pleine de ses sucs intimes et de son parfum .

Notre arrivée au restaurant ne passa pas inaperçu . Les hommes et les femmes détaillaient ma Christine .. Nous passâmes un repas exceptionnel . Nous avions parlé et nous étions en phase . Notre mariage allait être un point d orgue de notre entente .

A la fin du repas , café et léger digestif , les yeux dans les yeux . Christine se leva pour les toilettes . Je me refaisais notre soirée et rêvassait à toutes ces expériences que nous avions vécu ces derniers temps .

Christine revint et posa un tissu sur la table proche de mon verre . Elle s assit en faisant attention a relever sa robe : les fesses directement sur le cuir du siège .
Intrigué , elle me dit de sentir son string . Rouge de honte je vis plusieurs personnes qui nous regardaient .Je pris le tissu et constata qu’ il était mouillé et qu’ il sentait bon l intimité de ma Christine .

"Sa te plait me dit elle ?
- Oui .. Tu es folle..
- Oui ... et en plus je me sens chaude ...Tu vas aller m attendre dans la chambre . Tu te mets nu sur le lit et tu te bandes les yeux ... Vas vite .
- Oui chérie . Je me fis pas prier et partais non sans constater que certains couples n avaient pas détaché leurs regards de notre manège .

J avais laissé la porte un peu ouverte . Mon cœur battait fort et allongé complètement nu , mes yeux bandés , je pris conscience que quelqu’un pouvait rentrer.
J ai attendu je ne sais pas combien de temps : la Play list de mon lecteur en fond me fit partir dans des songes érotiques . Soudain la porte claqua .
Je sentis que quelqu’un montait sur le lit et d un coup la fente que je reconnus s écrasa sur ma bouche .

" Eteins mon feu chéri . Bois moi ... je n en peux plus ....Elle remua ses hanches . Je respirais fort et me délectais de son jus .
- Viens bien au fond chéri , je suis chaude , les gens du restaurant m ont trop maté ... j avais envie d une queue .. d une bouche ...
Je ne réfléchissais pas .. Christine bougeait de plus en plus ... je la sentais couler encore et encore .
"Elle se retira brusquement . Elle me parla a l oreille.... BB je vais partir un jour et nuit avec Philippe .. ; Je veux que tu t occupes des derniers préparatifs pour notre mariage .
Je vais dire à mes parents que j ai une urgence au boulot .
Maintenant je vais revenir sur ta bouche . mais saches que jusqu’au mariage tu ne me prendra plus . Je te veux plus qu’obéissant .J ai bien réfléchi et je veux que tu sois plus que prévenant et que tu te tiennes toujours mon service à mes désirs ."

Tétanisé , je lui fit la promesse . Elle reprit sa position .

- Lèches moi bien montres moi que tu mérites ta femme ...
Nous étions excités et en feu . elle jouit 2 fois et s écroula sur le lit .

Je revenais sur sa déclaration .. elle allait partir presque 2 jours avec son amant .

1 Commentaire

  • j’ai vécu cela à une époque, sans trop comprendre ce qui se passait réellement
    il m’a fallu 5 ans pour regarder ce que j’étais devenu avec cette femme
    aujourd’hui, je vis avec une femme qui aime mon côté candauliste
    elle sait me parler de ses envies, de ses désirs de mâles, du plaisir qu’elle éprouve à me voir prendre du plaisir à ce qu’elle aime
    jamais plus je n’accepterai d’une femme, directement ou par sa manipulation, que je puisse devenir sa "chose"
    si tel est votre plaisir, grand bien vous fasse, mais il y a trop de femmes qui se battent pour qu’on reconnaisse leur intégrité pour que, nous, nous passions à l’état d’ "objet".

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription