Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

A mon homme

! Signaler un contenu abusif

Bonjour les ami(e)s candaulistes, c’est moi Christel.
Mon amoureux vous avait promis de vous raconter l’un des cadeaux que je lui ai offert, mais c’est moi qui vais le faire. J’espère avoir une aussi belle plume que lui, excusez mon amateurisme littéraire.

André a toujours été à l’écoute du moindre de mes désirs, qu’ils soient sexuels ou matériels. Je savais qu’il mourrait d’envie d’un petit trio FFH et je tenais à lui faire ce cadeau. Mais, car il y a un mais, je suis un peu jalouse. Disons plus exactement que depuis toujours j’ai la crainte qu’il me quitte pour une autre. C’est un très bel homme et souvent les filles tournent autour de lui. Du haut de ses 187 cm pour 79 kg tout en muscles, il dégage une sensualité animal ( si si ) qui les émoustille toutes, et moi la première.
Bref, je vous raconte :

Tout au long de mes études à l’athénée j’ai partagé mes bons et mauvais moments avec Jessica. Et heureusement car elle était bien meilleure que moi dans presque tous les cours. Combien de fois elle est venue m’aider à comprendre, à réviser pour les sessions d’examens, encore aujourd’hui je l’en remercie.
Mais Jessica n’était pas seulement meilleure que moi à l’école, elle avait beaucoup d’avance également en ce qui concerne "les choses de la vie" (comme dit ma maman).
C’est d’ailleurs elle qui m’a initiée à une autre forme de plaisir.
Je vous explique :

Fréquemment, quand nous nous apprêtions pour sortir, c’est elle qui me maquillait. Me maquillait, mais aussi m’aidait à choisir ma tenue du soir. Serviable, elle me portait assistance pour agrafer mon soutien-gorge, en profitant (ce que je croyais être un geste innocent) pour effleurer ma poitrine.
Un samedi soir, dans une discothèque à Liège et alors que nous avions bien bu et flirté avec quelques garçons, j’ai eu envie de rentrer plus tôt que d’habitude. Il devait seulement être 01h00, mais j’étais fatiguée. Comme à chaque sortie l’une allait dormir chez l’autre, cette fois c’est chez elle que nous allions.
Arrivées chez elle, Jessica est allée prendre une douche tandis que je regardais la tv au salon. J’avais mis le son très bas, mais cela n’empêcha pas de réveiller sa maman qui vint voir si tout allait bien. J’ai été un peu gênée, sa maman portait simplement une petite culotte et rien d’autre ! Quand Jessica m’a rejoint, je lui ai expliqué que sa maman était venue aux nouvelles et que j’avais été incommodée car elle était seins nus. Nous en avons ri un peu puis je me suis rendue dans la salle d’eau pour me laver.
J’avais à peine commencé à me savonner lorsque Jessica est entrée. Directement elle a entrouvert la porte de la douche et est revenue sur le sujet de sa mère aux seins nus. Elle m’a dit qu’elle aimerait avoir les mêmes, qu’elle trouvait les siens bien petits en comparaison.
" Même les tiens sont plus gros que les miens " a-t-elle dit en ne les quittant pas des yeux. Je ne savais que dire et que faire, ma meilleure amie avait le regard fixé sur ma poitrine et me parlait des seins de sa mère, avouez qu’il y a de quoi être mal à l’aise.
Et sans la moindre hésitation elle s’est emparée de l’éponge et s’est mise à me laver. Pas seulement le haut, mais entièrement !
J’étais confuse, que se passait-il ? Depuis un certain temps je me doutais que Jessica aimait les femmes, mais je n’en n’était pas sûre vu qu’elle sortait avec des mecs.
Lorsque je fus rincée elle m’a aidé à sortir de la douche et s’est emparée d’un drap pour m’essuyer. Elle me frottait le dos avec douceur lorsqu’elle laissa tomber le drap et se colla contre moi. Je sentais ses tétons contre ma peau, ils étaient durs. Ses mains m’entourèrent et, après quelques caresses sur mon ventre, remontèrent sur ma poitrine.
J’aimais et n’aimais pas ça, primo aucune fille ne m’avait jamais touchée et deuxio Jessica était plus qu’une amie, presque une soeur.
Mais je ne disais rien, je restais immobile et muette. Elle est alors venue se placer devant moi et m’a embrassée.
Quand elle s’est reculée elle m’a demandé si ça me plaisait et je n’ai su lui répondre que par un "je ne sais pas".
Elle a souri, m’a pris la main et m’a entraînée sur le lit.
Nous n’avons que très peu dormi cette nuit là, Jessica savait y faire et m’a fait découvrir qu’une langue ou des mains de filles peuvent rendre heureuse tout autant que celles des hommes.
Pendant plus d’un an nous avons partagé le même lit tous les samedis et jours de vacances.
C’est donc tout naturellement que j’ai pensé à elle pour réaliser le fantasme de mon homme.

Je vous raconte ça pendant la semaine qui vient, là nous devons nous apprêter pour aller à un BBQ chez le frère d’André.

Bisous bisous,

Christel

3 Commentaires

  • Bonjour Christel,
    C’est un magnifique récit dont j’ai hâte de lire la suite. Tu as réussi à faire partager tes sentiments et émotions avec une telle sincérité.
    J’en suis troublé, j’avais l’impression d’être présent ... et cette douceur.
    J’attends la suite à présent avec envie.

  • Bonsoir Christel
    Oui un très beau récit , bien écrit et décrit.
    Ils nous tardent de connaître la suite .
    L Amour entre deux femmes est très beau enfin c est ce qui plaît à Paul .
    Et qu il adore me voir câliner avec une autre femme .
    Bonne soirée
    Au plaisir de vous lire
    Bises
    Claudine et Paul

  • Un très beau témoignage, merci beaucoup Christel.
    Il nous tarde de lire la suite et de découvrir comment vous avez pris du plaisir avec Jessica pour le grand bonheur de votre homme.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription