Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

A la recherche d’un couple initiateur

! Signaler un contenu abusif

...

3 Commentaires

  • Bonjour Caramelle,

    Je suis d’accord avec Eybor : il faut que tu lui en parles car, sans cela, tu ne sauras jamais si tu elle est d’accord ou pas.
    Par contre, je ne partage pas sa théorie qui consiste à dire qu’elle sera très probablement d’accord. Mon expérience m’a démontré que les femmes ont beaucoup plus de mal avec cela. En effet, beaucoup d’entre elles estiment qu’elles doivent aimer pour consommer (cela tend à changer). D’autres, penseront que leurs maris ne les aiment plus ou bien qu’ils cherchent un prétexte pour aller ensuite également voir ailleurs alors que le principe même du candauliste n’est pas celui là. Cependant, lorsqu’une femme aime réellement son mari, elle va l’écouter, chercher à le comprendre et c’est à ce moment là qu’il faudra être très convaincant : rien n’est gagné d’avance mais rien n’est joué non plus.

    Une chose est certaine, si vous arrivez à avoir ce genre de relations, vous connaîtrez des sensations extraordinaires.

    Si tu le souhaites, tu peux (ou vous pouvez) me contacter par mail afin qu’on échange plus avant sur le sujet. Pour ce faire, je vais de ce pas t’adresser un mail afin que tu puisses y répondre.

    A très bientôt.

    Laurent

  • Au départ, j’étais comme toi. Je ne savais pas très bien comment arriver au moment ou, le cœur battant, j’oserai lui avouer mon fantasme. J’ai mis 6 mois pour, petit à petit, l’habituer à la révélation d’un possible changement de sexualité dans notre couple. J’ai commencé par mon envie de la voir habillée sexy puis très sexy puis exagérément sexy. A chaque étape, je lui prouvais à quel point ses tenues sexy, devenant de l’exhibition, m’excitaient. Chaque fois que nous faisions l’amour je rajoutais un amant virtuel dans nos ébats jusqu’à changer les grosseurs des godemichets ou vibromasseurs. J’en avais acheté 4 ou 5 de tailles de différentes grosseurs pour lui faire deviner les différentes possibilités d’amants qui pourraient la baiser ainsi. Après plusieurs simulations de "sandwichs" dont elle s’accommodait de plus en plus aisément je décidais de me lancer. Au point qu’un soir d’anniversaire de mariage, forçant lâchement sur le champagne, je me suis lâché et l’ai poussé à se lâcher elle aussi. Résultat : dés le samedi suivant nous sommes allés sur un parking réputé de Toulouse pour qu’elle s’y exhibe casiment nue. L’exhibition c’est terminée par la masturbation d’un inconnu qu’elle avait accepté, sans hésitation, de caresser par la fenêtre de la voiture. Cela a été une véritable révélation pour nous deux. La semaine suivant elle s’exhibait volontairement dans la voiture et l’excitation aidant elle accepta de s’isoler dans les WC invalides d’une aire de repos pour faire une pipe à un routier. Ca était, à partir de ce soir là, 15 ans de jouissances et de plaisirs variés et d’expériences inoubliables.
    Si tu veux en parler : f.tyroler2@orange.fr

  • Il ne faut pas avoir peur de te lancer et d’en parler avec ta femme. En principe, elle devrait aimer se donner à un autre car elle comprendra que c’est un violent désir de ta part. Il faut qu’elle sache que tu l’aimes et que c’est pour cela que tu veux l’offrir à d’autres, la voir jouir avec d’autres et voir d’autres hommes jouir de ta femme. Si elle ne l’admet pas, tu n’auras pas eu de chance, mais cela devrait lui plaire pour deux raisons : une femme ne déteste pas la nouveauté qui évite la routine et son plaisir sera décuplé puisqu’elle sait que cela t’excite. Pour ma part, j’ai souvent constaté que ma femme tenait à vérifier mon excitation quand elle se donnait à un autre devant moi. Par exemple, elle posait discrètement la main sur ma braguette et me souriait en découvrant que le tissu était tendu par mon érection. Ou bien elle s’allongeait sur le dos, la tête posée sur mon bas ventre pour bien sentir ma raideur et c’est dans cette position qu’elle s’offrait à mon rival en écartant généreusement les cuisses à l’approche de sa verge tendue.
    Il faut que tu lui en parles, que tu lui dises le plaisir que tu prendrais à la voir et à l’entendre jouir d’une autre verge que la tienne. Quand tu lui en parleras dans le lit, colle-toi contre elle pour qu’elle sente que tu bandes rien que d’en parler.
    Un peu d’audace et vous jouirez tous les deux : elle qui sera baisée par un autre et toi qui la regarderas ou qui écouteras son récit s’ils baisent tous les deux en dehors de ta présence.
    Il est évident que tu seras jaloux et c’est une grande partie du plaisir que l’on prend à offrir sa femme pour la faire baiser par d’autres. Tu verras, vous aimerez tous les deux ces expériences et rien ne vous empêchera de progresser : l’offrir à un noir, à deux hommes en mêle temps, la confier à un ami pour tout un week-end, munie d’un téléphone portable pour que tu puisses échanger avec elle quand elle sera avec son amant. C’est particulièrement jouissif.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription