Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

A Deauville nuit du 2 au 3 janvier 2016

! Signaler un contenu abusif

Samedi soir, après dîner, Pierre a proposé que nous allions au Casino, j’ai voulu rester à l’appartement et mon mari est parti avec Arnaud.
Je lme suis couchée vers 23 h.30.
Ils sont rentrés vers deux heures et demie, je dormais au milieu du lit. Pierre a mis la couette qui me couvrait sur le côté et a dit à Arnaud ; "Regarde comme elle et belle !".
Ces mouvements dans la chambres m’ont réveillée mais je n’ai rien laissé apparaître, j’étais allongée sur le dos, le bas de ma petite nuisette remonté un peu sur mon ventre découvrait ma vulve.
J’ai entrouvert les yeux, ils étaient nus tous les deux.
Pierre a dit à Arnaud : "Tu as perdu aux jeux, tu as gagné l’honneur de t’occuper le premier de ma petite femme, mange-la, elle va aimer..." et il a écarté doucement mes jambes, Arnaud a mis sa tête entre mes cuisses et j’ai senti sa langue laper d’abord ma fente puis titiller mon petit cli caché sous son capuchon, puis sa langue s’est positionnée à l’entrée de ma petite chatte pour s’y introduire, je fermais toujours les yeux et essayais de ne pas bouger...
Je savais que mon mari regardait sa petite femme se faire butiner par son amant, ça a fait monter dans mon corps un orgasme qui m’a trahie, j’ai soulevé le bassin et des gémissements sont sorties de ma bouche, à ce moment-là, mon mari a dit à Arnaud : "Prends-la maintenant ! Fais-lui l’amour ! Je t’avais dit qu’elle aller aimer se faire manger a chatte, regarde comme elle est luisante de mouille !... ".
Arnaud est venu sur moi, son sexe s’est positionné à l’entrée de mon trou d’amour et il s’est enfoncé dans moi, je fermais toujours les yeux, il allait et venait dans mon corps où il s’apprêtait à déverser son sperme,
Pierre avait passé une main sous mes fesses, je sentais son doigt qui tentait de s’enfoncer dans mes fesses, mais mon petit trou n’étant pas lubrifié, il n’a pas pu le mettre.
Arnaud a joui très vite au fond de mon vagin. Pas moi ! J’avais déjà joui sous sa bouche quelques minutes avant.
Après avoir joui, Arnaud s’est affalé sur moi tout en restant dans moi, il était lourd sur mon corps, je lui ai demandé de se retirer.
Je me suis alors levée pour aller aux toilettes et laver ma vulve, quand je suis revenue dans la chambre, ils étaient couchés tous les deux de chaque côté du lit. Pierre a dit : "Viens entre nous petite cochonne !".
Je l’ai enjambé, il en a profité pour me peloter les fesses, je me suis couchée entre les deux.
Pierre m’a dit : "Tourne-toi sur le côté face à Arnaud et mets-toi en chien de fusil en relevant tes fesses vers moi !".
Qu’est-ce qui m’attendait encore ?...
Mon mari à léché mon anus, je sentais sa langue entre mes fesses, après quelques instant, il a introduit son doigt mouillé de salive dans mon petit cul...
Je lui ai dit : "Non pas ça, je t’en prie chérie... Noooon ! "
il s’est imbriqué derrière moi, en position de la petite cuillère son gland contre mon anus et il m’a dit "Pousse ! Pousse ! Pousse chérie ton petit cul va s’ouvrir ! Oui ! Comme-ça ! Oui !"
J’ai crié : "Tu me déééééchiiiire ! Aïïïïe !!" Son gland était passé, j’avais très mal...
Il m’a dit : "Détends-toi ma Mimi ça y est je suis dans tes fesses, Caresse Arnaud en même temps..."
Je n’ai pas bougé, c’est mon mari qui m’a mis la main sur le sexe d’Arnaud, il m’a dit "Ca va ?" "Non j’ai mal !"
Il s’est retiré, a ouvert le tiroir de la table de nuit pour prendre le tube de lubrifiant que nous utilisons parfois avec nos jouets, il en a enduit son gland, en a mis dans mes fesses puis s’est repositionner pour s’enfoncer de nouveau dans mon petit cul où il s’est introduit complètement,
Arnaud avait posé ses lèvres sur les miennes, sa langue s’infiltrait dans ma bouche pour s’enrouler autour de la mienne, je caressais toujours son sexe mou, mon mari allait et venait entre mes fesses...
Quand soudain, Pierre m’a serrée contre lui, s’est enfoncé au fond de moi pour éjaculer au plus profond dans mes intestins, Arnaud en a profité pour mettre sa langue loin dans ma bouche, voilà qu’il rebandait !...
Pierre jouissait, coulait au fond de mon cul, Arnaud avait sa langue dans ma bouche et ses doigts dans ma petite chatte... Mes trois orifices étaient comblés, Mon orgasme est venu, je voulais crier ! Je n’en pouvais plus, c’était trop fort ! quand j’ai réussi à décoller ma bouche de celle d’Arnaud, j’ai crié : "Arrêtez, Arrêtez ! Je n’en peu plus... Je vais m’évanouir !..."
Pierre est resté encore quelques seconde dans mes fesses avant de se retirer, Arnaud a ôté ses doigts de ma petite chatte et les a sucés...
"Vous êtes deux cochons !" Je leur ai dit avant de courir une nouvelle fois aux toilettes pour expulser le sperme de mes intestins...

3 Commentaires

  • La première fois que mon mari m’a offerte à notre ami Jean-Paul, il s’est contenté de me regarder, c’était aussi la premère fois qu’un autre homme autre que mon mari me pénétrait.
    Nous sommes partis en vacances avec ce couple deux semaines en août 2014 et pendant que Marie-Hélène était au marché, un samedi matin, Pierre a dit a notre ami : "Mimi est encore couchée, viens , nous allons nous occuper d’elle tous les deux" et c’est comme-ça qu’ils m’ontprise et joui en moi l’un après l’autre.
    C’est une matinée qui restera gravée dans ma mémoire.
    Depuis, Jean-Paul est devenu mon amant sans ue mon mari le sache.
    Avec Arnaud, en avril 2014, la première fois que j’ai eu un rapport intime avec Arnaud, c’était une nuit j’étais allée le retrouver dans son lit, dans la chambre d’amis, ou il couchait, Pierre faisait semblant de dormir et il m’avait dit : "Cries fort quand tu jouiras pour que je t’entendes..."
    Le lendemain mon mari a participé, il est vrai que je me lache plus quand je suis seul avec mon amant...
    Bises à tous les deux, Mimi.

  • Merci pour vos récits très intéressants et très excitant. Votre expérience candauliste semble encore relativement fraîche, comme la mienne d’ailleurs (6 mois environ), ma femme ayant mis du temps à se décider à franchir le pas de la réalisation de ce fantasme.

    Nous avons depuis engrangé une belle expérience si j’ose dire, mais nous n’avons pas encore essayé le trio (du moins, le trio avec moins participant aux jeux). Je préfère en effet pour l’instant m’en tenir à un rôle d’observateur et ne désire pas me mêler aux joutes de ma femme avec ses amants. Peut-être un jour, qui sait. Votre histoire est belle en tout cas.

  • Merci pour cette suite excitante...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription