Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

4ème massage sensuel

! Signaler un contenu abusif

Bonjour,

Ça y est, notre masseur a enfin pu se libérer et nous avons trouvé une date pour qu’il puisse nous recevoir.
Je lui ai dit que pour ce massage, il avait quartier libre. Seule contrainte pour lui, comme pour moi, c’est que Sandrine mon épouse ne voulait toujours pas de pénétrations anale et vaginale avec les doigts.
Nous sommes arrivés chez lui en fin début de soirée à 18h30. L’accueil fut très chaleureux comme la dernière fois. Tout était prêt. Il nous a offert à boire mais nous avons refusé.
Sandrine s’est alors déshabillée, comme si de rien était. Alain, note hôte ne la quittait déjà pas des yeux. Cela l’excitait déjà de la voir se déshabiller sans aucune gêne devant lui.
Pas la peine d’inviter Sandrine à s’allonger, elle le fit d’elle même. A mon grand étonnement elle s’allongea sur le dos contrairement à toutes les autres fois. Alain commença alors par lui masser les pieds et moi la tête. Il remontait très doucement vers son visage pendant que moi, à l’inverse, je descendait aussi doucement vers les pieds. Tout cela sans toucher les seins et le sexe. En redescendant, Alain ne pu s’empêcher de caresser les tétons de Sandrine qui devinrent rapidement très durs. Il faut dire que la dernière fois il les avait trouvés très beau, "long" et durs. Il avait aimé les titiller, tirer dessus... Pendant ce temps, il ne quittait pas des yeux le visage de Sandrine. Guettant le moindre signe de plaisir. Ce qu’il vit assez vite. Le visage de Sandrine devenait plus doux, avec un léger sourir de plaisir. De mon coté je continuais à masser les jambes. Alain est alors descendu vers le sexe de Sandrine est s’est mis à le masser. Les jambes serrées le gêner. Il les a alors bien écartées. Il passait un peu dans la fente mais surtout sur le dessus et il serrait les lèvres l’une contre l’autre à chacun de ses passages. A ce moment là, je suis aller sur le haut du corps de Sandrine afin de pouvoir voir ses réactions. Sa petite poitrine remontée assez haut de part ses fortes respirations, son visage devenait plus rose/rouge, ses tétons étaient durs comme des briques et son corps commençait à ondulait de partout. Elle jouissait pour la première fois...
Le massage se poursuivit. Alain a fait prendre à Sandrine des positions qui lui permettait d’avoir une vue splendide sur ses fesses,son anus et son sexe, utilisant parfois des coussins. Moi, je n’en pouvais plus, j’avais mal au sexe tellement il était dur. J’avais discuté avant avec Sandrine et elle avait refusé toutes forme de pénétration qu’elle qu’elle soit. Dommage car je suis sur qu’à certains moment elle jouissait tellement qu’elle n’aurait pas été contre une stimulation vaginale et notamment du point G. Mais c’est comme ça. Pour l’instant elle n’est pas prête ou se refuse à ça.
Notre masseur n’a rien oublié, seins, tétons, lèvres, entrée du vagin, clitoris et anus. J’ai tout bien observé. Il a un doigté incroyable et Sandrine me l’a souligné après le massage.
Ça plus belle jouissance du soir fût, je pense, quand, allongée sur le dos, Alain a remonté ses fesses avec des coussins. Nous avions une SUPERBE vue sur son sexe ET son anus. J’ai mis "plein" d’huile sur l’anus de Sandrine et j’ai bien fait comprendre à Alain de bien insister sur la rondelle. Chose qu’il fut sans demander son reste. Je l’ai même soupçonné, pendant ce massage particulier, d’avoir pénétré du bout du doigt l’anus de Sandrine. Mais elle a démenti cela quand je lui ai posé la question sur la route du retour.
Après 3 bonnes minutes sur cette rondelle, Alain s’est attardé sur le sexe de Sandrine. Dans cette position, il le caressait du dos de la main avec son majeur dans la fente ( toujours sans pénétration ). Puis il tournait sa main pour que l’extrémité de son majeur titille aussi le clitoris de Sandrine. Elle commença a jouir. Voyant cela j’ai glissé mes mains sous son corps pour lui caresser en même temps les seins et lui titiller les tétons. Puis d’un regard nous nous sommes compris avec Alain. Il a repris le sexe de Sandrine et plus précisément les lèvre et la fente pendant que moi je m’occupait du clitoris. Je lui fait signe de stimuler à nouveau l’anus avec son autre main. Moi avec ma 2nde main, je caressait les fesses de Sandrine puis quand je l’ai senti partir, je lui ai tenu la main. Elle me l’a serrer très très fort ( signe de jouissance) et s’est, je pense, retenue de gémir ( dommage ).
Nous avons ensuite repris un massage "normal" pour finir. Puis Alain demanda à Sandrine de se remettre sur le dos pour faire pareil, terminer le massage avec des gestes lents sur tout le corps. Quand soudain, je le vit stimuler de nouveau le sexe et le clitoris de Sandrine. Elle me dit souvent, comme après le dernier massage, que son clitoris après avoir été sollicité plusieurs fois d’affilé, a besoin de repos. Mais là, il avait déjà été sollicité pendant 40mn au moins et réagissait encore. J’ai donc aidé Alain à la faire jouir de nouveau. J’ai écarté ses lèvres laissant apparaître un clitoris épuisé certes mais encore bien gonflé. D’un doigt il stimulé la fente et l’entrée du vagin puis de l’autre il s’est mis, en appuyant légèrement dessus, à faire pivoter de gauche à droite le clitoris de Sandrine et ce de plus en plus vite. Avec mon autre mains j’ai caressé son ventre puis ses seins. Le corps de Sandrine ondulait de plus en plus. Elle voulait refermer ses jambes mais n’y parvenait pas car Alain les avait positionnées de façon à ce qu’il retombent de chaque coté des fauteuils et ainsi conserver son sexe "grand" ouvert. Sandrine a jouui de nouveau.
Le massage s’est tout de même terminé par des gestes lents sur tout le corps. Quand ce fut terminé, Alain a demandé à Sandrine si cela avait été et si elle avait joui. Elle a dit oui au 2. Elle s’est habillée, comme si de rien était. Alain ne la quittait toujours pas des yeux. Il nous a dit avoir été ravi de ce 2ème massage.

Le soir en rentrant, Sandrine était vraiment épuisée et surtout du clitoris. Ce n’est pas elle qui a pris les devants en se couchant. Je l’ai tout de même allongée sur le dos et stimulé à nouveau son clitoris ( rouge vif ) elle réagissait encore mais été aussi lassée. C’est pourquoi je suis passé à la stimulation vaginale utilisant mes doigts et un god. Pendant ce temps elle me suçait. Ensuite je l’ai pénétré. Son vagin était tellement mouillé que mon sexe entrait et sortait trop facilement. Je lui ai alors dit de s’empaler sur moi en me tournant le dos. Là j’avais une vue imprenable sur son anus, rouge aussi d’avoir été stimulé longuement pendant le massage. Je n’ai pas pu m’empêcher de le pénétrer avec un doigt pendant qu’elle faisait des va et vient. Mon sexe trop dur n’arrivait même pas à cracher. Elle m’a alors suçait mais en vain. Trop excité et sexe trop tendu, impossible de jouir. Je l’ai alors sodomisé, après avoir lubrifié mon sexe et son petit trou d’un gel spécial "anal". Il ne fallait bien sur pas que cela soit douloureux pour elle. Je l’ai allongée sur le dos, relevé ses fesses, écartées et repliées ses jambes sur sa poitrine. Là son petit trou était "grand ouvert", prêt à être pénétré. Ce que je n’ai pas manqué de faire. il m’a fallu de long va et vient avant que je ne déverse tout mon sperme dans son anus. En y ressortant, mon sexe était encore tout dur. Impossible de débander. Je lui ai alors dit de me suçait mais elle trouvait cela dégouttant. En y réfléchissant moi aussi. Alors elle m’ a branlé jusqu’à la 2nde éjaculation sur son pubis et son ventre. Puis elle s’est endormi dans mes bras.

Voici comme les dernières fois les commentaires de mon masseur :
"Concernant Sandrine, j’ai eu le plaisir de la sentir jouir, c’était très agréable ; je pense qu’elle était plus détendue cette fois-ci. J’ai vraiment été très satisfait de la sentir comme cela cette fois-ci, et de pouvoir l’exciter en lui caressant le clitoris.
Par contre je ne sais pas qu’elle aimait aussi être excitée par son anus. Un réel plaisir pour moi.
Je la trouve bien faite et très agréable à caresser : c’est très excitant et j’ai bien apprécié lorsque vous lui avez écarté les grandes lèvres pour m’offrir son clitoris...!"

J’ai demandé à notre masseur de me raconter le massage d’hier comme si j’étais une personne inconnue à qui il "se ventait" d’avoir masser et fait jouir une jeune femme de 40 ans ( car lui en a 62 ) en présence et avec l’aide de son mari candauliste.
Si le récit est bien , je le publierai sur candaulisme.com.

Merci de vote lecture et de vos commentaires.

Je vais aussi essayer de prendre du temps pour vous raconter mes massages sur des femmes dont les hommes sont comme moi candauliste et veulent faire franchir le pas à leur femme.
EN TOUT CAS, LE MASSAGE EST UN EXCELLENT DÉBUT, VOIR LE SEUL POUR FAIRE COMPRENDRE À MADAME LES ENVIES ET BESOINS, PLEIN D’AMOUR, DE MONSIEUR

2 Commentaires

  • Bonjour,

    Il m’a déjà dit ne plus pouvoir quand il le veut.
    Donc ceci le satisfait emplement je suppose
    Merci

  • Ca doit être "dur" si je puis dire pour Alain de se contenter de ça .... ok c’est la règle du jeu établi à l’avance mais je ne sais pas comment fait ce monsieur lorsque vous partez ... il doit être sacrément frustré d’en rester là !! Non ? Vous lui avez demandé s’il n’aimerait pas aller plus loin ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription