Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

45 – Fête champêtre (5/5)

! Signaler un contenu abusif

Alors je prends totalement l’initiative. Je la bourre très fort, m’enfonce dans son ventre, lui arrachant des cris de plaisir. Très excitée depuis une heure, sa chatte avale ma queue avec avidité. Je sens qu’elle va venir, avoir son premier orgasme suite à cette série de stimulations sexuelles. Je sens son vagin se contracter spasmodiquement sur ma queue ; Karine halète… « …ouiiii… oh mon amour… tu me baises bien… Je t’aiiiiiime… Fourre ta salope… je vais jouir… continue, mais… bourre-moi, continue ! Défonce moi ! Je jouis, mais je jouiiiiis…. »
Et voilà ma Karine d’amour qui prend son pied ! Il faut dire que depuis le début de l’après-midi, elle est excitée par les attouchements de Roger et aussi de me voir jouer avec Julia.

A coté de nous, Julia s’effondre sous son partenaire, les genoux affaiblis par tant de coups de bite. Roger s’allonge sur elle, bloque ses jambes et défonce son vagin à grands coups de reins. Julia en prend vraiment plein son joli petit cul. Elle hurle son plaisir et jouit de nouveau.
Reprenant ses esprits et ne voulant pas gâcher son chevalier servant, Karine rejoint le couple emboîté, embrasse Julia à pleine bouche puis Roger. Ainsi elle le « débranche » juste avant qu’il ne décharge.
« Tu es vraiment salope de le priver de jouir comme ça ? » dis-je à ma chérie qui réplique
« Oui je suis une grosse salope, j’ai envie de goûter son sperme devant mon mari, pour notre plaisir à tous les deux, les trois… »
« …les quatre ! » enchaîne Julia rieuse, hoquetant de plaisir.
Je ris à mon tour, avec un clin d’œil vers Roger qui reporte son orgasme !
« Vous êtes vraiment des chiennes, de jolies petites putes à remplir de foutre ! » dit-il.

Nous échangeons nos partenaires.
« Baise bien ma femme, j’adore la voir pénétrée par un autre homme »
Julia réagit « Je vais m’occuper d’elle aussi, si tu veux, tu aimes ça ? »
« Oh oui Julia, baise la aussi, je vous regarde vous occuper de ma petite pute, elle est très bonne, à lécher et à pénétrer par tous ses trous »

Nos complices ne se le font pas répéter. Roger empoigne ma femme dans l’intention évidente de la soumettre. Il positionne Karine en levrette, la tête calée sur ses bras, le cul cambré, dressé en l’air, les genoux écartés, la fente totalement ouverte, offerte.

Julia écarte les fesses de ma chérie, fait bailler son sexe et son petit trou. Roger la pénètre doucement, lentement… comme toujours, Karine lubrifie beaucoup. Julia écarte ses lèvres intimes avec les doigts, le long de la queue de son amant de passage. Elle ouvre la chatte gonflée de Karine et rentre un doigt de chaque coté de la queue qui la pénètre. Un doigt près du périnée, l’autre sur le devant, proche du point G. Ma femme commence à respirer fort, gémir sans arrêt. La queue de Roger s’enfonce profond dans son ventre et, en même temps, Julia tient ses médius de chaque coté, l’un frottant la partie antérieure de son vagin, l’autre dirigé vers la mince paroi entre vagin et rectum. Julia se penche pour humecter son annulaire d’un grand coup de langue. Je vois que ma chérie ne se contrôle plus… son anus est gonflé, elle pousse pour se faire sodomiser. Julia l’a vu et profite pour rentrer son annulaire, ouvrant et détendant sa petite rondelle nerveuse et serrée.

Karine pousse un cri. Roger sent ma femme se contracter, serrer très fort son membre. Je m’approche de sa bouche et la remplis de ma queue tendue. Pénétrée par tous les trous, ma chérie est prête à s’envoler, elle gémit de plus en plus fort…

Je libère sa bouche. Elle crie, hurle... Je devine que Roger va remplir la capote de foutre. Ma main gauche entre les fesses tendues de Julia, je sens sa mouille dégouliner. Julia aussi est prête à ramasser de la queue, quel dommage que nous ne soyons que deux hommes pour saillir ces belles salopes si gourmandes !

Sans capote, je vais éjaculer et remplir la chatte de Julia. C’est le meilleur de cette partie de cul, voir Roger décharger dans le ventre de ma femme quand je remplis de sperme le vagin de celle qui l’embrasse à pleine bouche… Leurs langues s’entortillent, leurs lèvres s’aspirent. Ce jeu à un effet « booster » sur les mâles qui les saillissent. Gueulant un bon coup, je pousse ma queue au fond du ventre chaud, y déverse ma semence en jets compulsifs. Le râle de Roger nous apprend qu’il jouit dans le vagin de ma chérie ; elle crie son orgasme sans retenue, se jette langue la première sur la bouche de Julia en train de jouir. Quel bonheur de jouir presque en même temps (à quelques dizaines de secondes près) ! Nous retombons chacun de notre coté, j’ai un sein de Julia dans une main, Karine tête l’autre sein en soupirant de bonheur…

Après quelques minutes nos respirations reprennent un rythme plus calme. Julia est la première à s’exprimer « Et bien… quelle belle partie de cul ! J’ai jamais fait ça avant ! »
Les sourires extatiques qui flottent sur les lèvres de chacun approuvent sans conditions…
Il nous faut cinq bonnes minutes pour nous rajuster, nous épousseter avant de rejoindre le reste de la partie de campagne. Nous arrivons, gavés de sexe, totalement détendus…

4 Commentaires

  • Bonjour à tous, c’est Karine.
    Mon chéri est parti travailler, le pauvre... ;)
    Donc c’est moi qui répond...
    On vous remercie beaucoup pour vos commentaires, c’est très gentil.

    @NOVICE30 : Un jour, qui sait... En attendant, je suis heureuse de savoir que je vous fais jouir, pour une femme c’est important ;)
    @KAMADEVA : Nous avons beaucoup de "vécus" à raconter. Mon chéri l’a dit, tout est de notre expérience même s’il est obligé de ré-arranger les récits pour les rendre "lisibles".
    @FLIPER : J’espère que votre épouse apprécie ces petites histoires. Encore une fois, tout y est vrai même si quelques éléments ont été vécus séparés dans la réalité et sont regroupés ici pour rendre la lecture plus commode.

    Bises à tous,
    K.

  • Il n’y a rien à faire : je suis totalement fan de vos histoires. Magnifique la conclusion. Voila le genre de messages que j’envoie à ma femme quand je veux l’allumer.

    Une fois de plus in grand merci et bravo pour ce partage de qualité !

    Bon weekend à vous deux !

  • Texte toujours aussi prenant et haletant (lol....voir la fin !) Merci encore et toujours de vos partages
    Amicalement

  • Quel bonheur ! J’attends vos récits avec envie et je me délecte à chacune de vos histoires, c’est un vrai bonheur à chaque lecture et je termine toujours par un plaisir solitaire en imaginant de quelle manière je pourrais "abuser" de Karine. Je vous en supplie continuer donc à me régaler et qui sait peut être qu’un jour j’aurais le privilège de vous rencontrer.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription