Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

3/5 – Une histoire à trois

! Signaler un contenu abusif

Je bande fort de cette situation :
« Arnaud ? J’ai terriblement envie de baiser ta femme. Au fait ? J’espère que vous aimez aussi le « franc parlé » et peut-être… quelques « gros mots » ? »
Ils répondent ensemble, du même élan :
« On a-do-re ça ! » (rires)
Arnaud poursuit :
« Viens jusqu’à la maison, les enfants sont en vacances, nous serons tranquilles. »

Derrière la bâtisse, un dais blanc est tendu au-dessus d’une terrasse, abritant un lit couvert de coussins moelleux. Valérie s’adosse au lit. Je la prend dans mes bras, elle n’attendait que ça.
« Arnaud, tu me fais un beau cadeau, merci de m’offrir ta femme, j’ai très envie d’elle, de la baiser fort et tendrement aussi… »
Comme promis, Arnaud parle vrai et crûment :
« Vas-y, occupe-toi de ma petite chienne, elle a le feu au cul, prend-là par tous les trous. »

Je décroche prestement l’agrafe haute de la robe tendue sur le corps charnu de Val, je tire depuis le bas et… ça glisse comme un rideau, ouvrant sur des charmes ronds, tièdes et appétissants. Libérés, ses seins pointent, bouts érigés. Elle caresse de la main la bosse que ma queue fait à mon pantalon.
« Hmmm… tu bandes, j’ai hâte de voir ta bite ! »

D’un coup, elle déboucle ma ceinture, ouvre mon jean. Ma queue pointe hors de mon caleçon. Accroupie, Valérie me prend en bouche, commence un lancinant mouvement amenant mon gland de ses lèvres à sa gorge. J’ai une vue plongeante sur ses cuisses ouvertes…

Sans être pressé, j’ai pourtant une furieuse envie de la pénétrer, là, maintenant ; qu’elle me suce m’excite encore plus. Valérie s’assoie sur le lit, Arnaud la contourne et s’allonge, la tête près de sa femme, face à moi :
« Elle est belle sa queue, hein mon cœur, tu vas la prendre profond dans ton ventre ! »
Il poursuit à mon intention :
« Aucune crainte entre nous, Olivier nous a brieffés, nous sommes aussi cleans que toi sur le plan MST, avec des tests récents. Défonce ma chérie sous mes yeux et ne te retiens surtout pas, lâche ton foutre dans sa chatte, rien ne pourra nous faire plus plaisir. »

Arnaud dépose des baisers dans le cou de sa femme, elle tourne ses lèvres et l’embrasse goulûment, leurs bouches jointes s’approchent de ma queue, happent mon gland au passage.
J’intercepte un coup d’œil inquiet d’Arnaud ; mon sourire le rassure, j’assume parfaitement ce jeu à trois. Ma queue engagée entre les deux langues agiles et gourmandes, je respire fort, c’est terrible comme c’est bon. Je me retiens, prêt à décharger mais j’ai trop envie de baiser Valérie pour perdre le contrôle maintenant.

Chacun pose une main sur mes fesses, c’est une délicieuse sensation. Etre au centre de l’envie de ce joli couple fait du bien à mon ego et… pas seulement l’ego !
Je retire mon sexe des deux bouches dévorantes, me penche vers Valérie l’invitant à se relever. Je la pousse à la renverse sur le lit, cuisses largement ouvertes, sa chatte offerte luisante de mouille. Arnaud se déshabille à la hâte.

Montant à mon tour sur le lit, je m’insère entre les jambes de ma partenaire. A peine ai-je léché son clitoris qu’elle réclame ma queue :
« Oh baise-moi maintenant, je t’en supplie, j’en ai mal au ventre tellement j’ai envie. Viens, je mouille comme une salope, ça va rentrer tout seul ! »
(à suivre)

4 Commentaires

  • Bonsoir et merci pour votre commentaire.
    C’est encourageant pour continuer à écrire...
    Bonne lecture, amicalement...

  • toujours aussi excitant

  • Merci pour votre enthousiasme. C’est très gentil à vous.
    En fait, pour cette première approche de la bisexualité, dans et au travers du candaulisme, je veux être plus soft que vous ;-)
    A bientôt, cordialement...

  • J’espère ne pas "spolier" ce superbe récit en évoquant cet intense plaisir que j’offre et m’offre à l’échange à deux ou trois bouches, deux ou trois langues, de nos semences. ..

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription