Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Frustration

! Signaler un contenu abusif

Bonjour à tous,

Merci pour vos réponses mais j’aimerai apporter quelques précisions depuis l’écriture de ma question à la communauté.
Tout d’abord nous avons définis nos règles.
1ère règle :
Pas d enfants (chambres attenantes)
2ème règle :
Rien ne sera débuté sans moi.
3ème règle :
Je participe puisque je veux aussi avoir une expérience bi.
4ème et non des moindres rapport sans capotes après avoir donné nos test hiv. Ma femme n’aime pas les rapports avec capotes car elle n’a pas de sensation et ça la brûle.

Le rendez vous est pris pour le vendredi de ce deuxième week end prolonge de novembre.
Ma femme est stressé et moi aussi d ailleurs à l arrive de l’heure fatidique, nous sommes prix entre excitation et peur.
21h56 SMS il est en bas de l Hotel.
Je vais le récupère sur le trottoir de l’hôtel, il est plus grand que moi mais que je l’ai vu je n’ai pas eu le feeling, nous nous donnons une poignée de main et discutons rapidement dans l ascenseur sur le déroulement de son trajet et nous arrivons dans la chambre.
Il embrasse directement ma femme en lui faisant un piou. Ouh la il est chaud !!

Avant tous rapports nous avions définit ensemble de lui faire passer un test individuel HIV, mais sans moi, ma femme voulait être seule avec lui pour voir si le feeling passait aussi pour elle, mais m assurait que que nous ne commencerions pas sans moi notre trio. Ok alors je descend au bar de l’hôtel boire un café.

Le test dure 20 Minutes, ça va être les 20 minutes d attente les plus longue de ma vie.
22h05 j’envois à ma femme : "je t’aime mon amour"
Le tel affiche "message distribué" mais pas "message lu"
J’attend la réponse inexorablement.
7 minutes plus tard 22h12 : "moi aussi bébé"
Je lui répond dans la foulée : "ça va ?"
Toujours pas de réponse, mais pourquoi est elle aussi longue à répondre, ce n’est qu’un test à passer, merde !!
22h25 : "ça va puce ?"
Toujours pas de réponse 13 minutes d attente interminable, de question ...
Et enfin à 22h26 : "oui c’est bon bébé vient"

Enfin la délivrance je me précipite à l ascenseur qui tarde à descendre.
22h28 : "j’arrive"

Je rentre enfin dans la chambre.
Je me précipite vers ma femme pour l’embrasser et lui demande si ça va.
Elle me répond : "oui, le test s’est bien passe"
Elle a l’air sur un nuage les joues un peu rouge comme si elle venait d être prise en flagrant délit. Quel test à t elle passe celui du hiv ou celui avec l’amant.

Je le croise qui va en direction des toilettes, pendant que je reste dans le salon pour enlever mes chaussures et mon pull et j’aperçois que les draps du lit sont froissés.
Humm je doute qu’ils aient attendu sagement que le test se soit passé.

Il repasse devant moi pour aller se laver les mains dans la salle de bain attenante à la chambre tandis que ma femme étant rester avec moi va également dans la chambre vers la mini chaîne hifi que nous avions apporter afin de mettre de la musique d ambiance le cd de son artiste préféré "The week-end".

Après s’être laver les mains alors que jetait dans l’encadrement de la porte à regarder ma femme, je le vois aller aussi en direction de la chaine hifi et de ma femme.

À l’introduction du cd, il commence à l’embrasser dans le cou, lui caresse les seins et descend progressivement vers le bas ventre afin de vérifier l excitation à travers son body en dentelle noir.
Elle se laisse faire c’est aussi ça le but.
Il la retourne, commence à s’embrasser lui enlève sa jolie robe noir puis l’emmène progressivement sur le lit, moi je suis toujours dans l’encadrement de la porte de la chambre à les regarder.
Une sensation étrange s installe en moi c’est la première fois que je vois ma femme dans les bras d un autre et se faire toucher et surtout se laisser faire ne me fait aucun effet excitant mis à part l effet de la culpabilité.

On dit que entre le fantasme et la réalité il y a quelques fois un fossés et bien la c’est pas un fossé mais la fosse des Mariannes pour moi.
Pas d excitation j’ai le cœur qui bat à 200 pulsations et une sensation bizarre s’empare de mon esprit, mais qu est ce que j’ai fait la.
Je m’avance près du lit ou ma femme est maintenant allongé sur le lit, ses deux seins à l air et la main de l amant qui commence à lui caresser son sexe.
Il lui enlève son body et moi ses bas.
Ca y le seul rempart a son intimité que j’avais ne va plus l’être et elle sera livrée au lion.

Quant à moi je restais invisible. Il y avait pourtant un volcan à l’intérieur de moi. Je voulais tout arrêter, c’était insupportable. J’avais mal. Il y a quelques temps, j’avais l’excitation à lire différentes expériences et pour elle il lui était impossible selon elle d’avoir des rapports sans sentiments et là elle se laisse aller sans réticence.
Toujours pas d excitation pas la moindre érection.
Il l’embrasse, la caresse elle se laisse faire sans problème j’ai voulu la voir avec un autre homme, j assume maintenant mais c’est dur très dur.

Lui étant chaud commence à descendre vers son pubis épile et entame un cuni qui la transcende, elle se cambre, se tortille. Je me place à côté d elle, me prend la main et me dit avec un sourire : "il a trouvé avec sa langue" et recommence à se cambrer, se tortiller de plaisir.
Pour la précision "il a trouvé" immédiatement ce que moi j’ai mis 13 ans, ça me frustre qu elle me dise ça, ça me bloque.
Il commence également à la caresser puis nous inversons les rôles.
Enfin à moi peut être que je vais être excité.

Nous recherchions un profil identique question pilosité et malheureusement la vue sur les poils au niveau des jambes et des dessous de bras ne me plaisent pas.

Je lui entame moi aussi un cuni mais là pas de sensation venant d elle.
J’ai la vue entre ses jambes de leurs langues se mêlant, elle commence à lui sortir son sexe de son caleçon pour le masturber.

L’image me choque et je n’ai toujours pas d excitation.
Voyant que je ne lui prodigue rien je m allongé à côté d elle pour l embrasser, elle me demande : "ça va bébé ?" Je fais mine que oui et je continue à l embrasser et de la caresser. Mais une odeur de transpiration vient se mêler à nos embrassades.
Il se retrouve de l’autre côté d elle face à moi, elle se tourne vers lui, il l’embrasse, la caresse, lui titille le clito et re belote, elle se cambre sous la pression de ses doigts sur sa zone que j’ai mis 13 ans à découvrir et qui a permis à ma femme de se libérer. Enfin je pense.

Je lui fais remarquer en lui disant a l oreille : "j’existe aussi bébé, j’aimerai que tu t’occupe de moi" Avec ses mots j’espère peut être que ça me fera avoir une érection digne de ce nom.
Mais j’ai froid comme jamais j’ai eu froid ça doit être la peur qui me met comme ça et ma femme le remarque et le fait remarquer à l amant en lui mettant ma main froide sur son torse.
Elle commence à passer sa main dans mon caleçon et remarque avec stupeur que je n’ai pas d érection.
Son regard de stupéfaction me bloque encore plus.
Et là blocage total, pas la moindre érection que se soit sous les caresses de ses mains ou avec sa bouche, moi qui part au quart de tour pour avoir la gaule quand on se caresse et bien là rien mi-molle non, molle tout court, inexistante, j’ai l’impression de ne pas être un homme pour ma femme par rapport à celui qui est à côté d elle et qui n attends qu une chose, qu elle lui prodigue une fellation afin de lui montrer ce qu une queue de 18x5cm va pouvoir lui faire.
Je le sens "impuissant"

Je part de la chambre pour aller au toilettes afin d’essayer de me masturber mais j’ai tellement froid que j’ai un sexe riquiqui impossible pour moi d’avoir le moindre résultat positif.

Je vais dans le salon de la chambre d hotel pour boire un peu d eau et m assoir sur le canapé.
Je ne sais plus où je suis, qu est ce que je fais : j arrête tout ou j assume jusqu’au bout mon fantasme ??
Ma femme me m ayant jamais vu n’avoir d érection sous ses caresses me rejoint et me demande (sous la demande de l’amant qui a bien sentit mon malaise) ce que l’on fait.
Je lui dit que j’assume et on va jusqu au bout malgré que je n’arrive pas à avoir le moindre signe de virilité mais elle m avoue que ma présence, mon regard la bloque aussi. Je lui dit que je reste dans le salon à côté à attendre mais elle ne le voit pas de cet œil car ça la bloquerai aussi.

Alors après d’1/2 heure de cuni divers, de caresses et surtout de frustration, de jalousie, de haine envers cet amant, ce que je n aurai jamais pu présager lors de mes scénarios fantasmagoriques de triolisme et candauliste, je prends la dure décision de partir de la chambre, de laisser ma femme afin d assouvir à la fois son fantasme (maintenant) et le mien. Cela prend malheureusement une mauvaise tournure, je ne supporte pas de la voir être caresser et embrasser par un homme. Alors imaginez vous dans mon cas si je l’avais vu se faire pénétrer par sa queue de 18x5cm
Je vais jusqu’au bout de ma démarche de candauliste que j’ai eu en lui annonçant quelques mois auparavant ce fantasme qui m excitait.
Je sort de l’hôtel et commence à marcher dans les rues de la capitale.
Je marche sans réflexion, pendant presque 1/2 heure, mon esprit livide sans même penser à ce qui se passe dans cette chambre/suite 403.

23h50 Je reçois un message : "ca va bébé d amour ?"
Je lui répond : "non"
Je lui dit : "je reviens à l’hôtel mais on arrête la"
Elle me répond : "il prend sa douche et s en va"
Si il prend sa douche c’est que c’est fait !! Et la l’esprit se réveil, les questions fusent le cœur s accélère.
Elle me répond : "ok il se rhabille la, tu ne veux pas le croiser ?"
Moi : "Non"
00h15 J’arrive à une centaine de mètre de l’hôtel et la je le vois sortir. Je m’arrête pour me mettre un peu à l’écart et attendre qu il passe le coin de la rue.

Je remonte dans la chambre, je suis frigorifié ma femme est nue, elle est entrain de se démaquiller.

Je suis frigorifié je vais immédiatement sous la douche me couler de l’eau chaude sur le corps.
Je reviens dans ce lit ou ma femme est déjà allongé, où elle a peut être pris du plaisir, avec cet amant qui a un membre plus long et plus épais que le mien.
Je prie pour qu elle me dise qu elle n’a pas prit de plaisir.
Je lui demande de tous me dire. Cette phrase je n’aurais jamais du la dire tellement je suis mal maintenant à revoir chaque scènes, à ré entendre chaque paroles.
Elle me dit : "ça a été rapide car depuis plus d un mois de correspondance par SMS il était excité à l’idée de me faire l’amour donc voilà ! On a beaucoup parlé sinon après.

On discute un peu de comment cela c’est passé, je l’embrasse et là l’excitation est à son paroxysme, on commence à se caresser je la prend fougueusement dans mes bras j’ai une gaule d enfer !!
Je vais vers son pubis, elle est toute mouillé, je la doigte et une sensation étrange s emparât de moi, elle est toute dilaté. Il a du bien la prendre car j’arrive sans problème à insérer 3 doigts dans ce sexe plus qu humide sans la moindre résistance et douleurs pour elle.
Je lui fais l’amour avec amour, passion et rage, je peux dire que en la prenant je me venge d’une certaine manière mais sans brutalité.
Pendant l’acte nous faisons le missionnaire , la levrette, et d’autres positions où elle me dit qu’il la prise aussi commence ça. Ca m’excite et je suis un peu plus brutal soft a certain moment ce qu elle apprécie. Elle aime quand je lui tiens les mains comme crucifié.
Je me retire pour lui prodiguer ce doigté que je n’ai pas su faire en 13 ans, et je me rend compte qu elle est extrêmement mouillé, je me rend compte qu elle a le sexe encore remplit de sperme.
Elle me dit : "Il est pas comme toi il m a inondé, quand je me suis lever pour aller prendre ma douche ça me coulait entre les jambes"
Pendant sa douche elle s’est rincé son minous mais apparement il en reste encore et moi j’ai avaler une partis de son foutre lors d’un rapide cuni au début de notre rapport.
Re frustration mais je continue de lui faire l amour.
Elle prend du plaisir après presque 1h30 de sexe. Elle me dit : "au moins ça à durer plus longtemps avec toi qu avec lui" je la remercie sous ce compliment qui me rassure sur au moins un point.
Je l’aime encore plus mais j’ai une sensation de jalousie, de frustration, de haine, de rage qui monte en moi mais j ai voulu voir ma femme avec un autre homme alors j assume.

Nous nous embrassons, nous sommes l’un contre l’autre je lui dit que j’ai envoyer un SMS à cet amant avant d’arriver dans la chambre, je lui lit : "Je sais dorénavant que j’aime trop ma femme pour la repartager. L’expérience était à tenter elle n à pas été bonne pour moi mais ça ma fait ouvrir les yeux sur mon amour pour elle"
Et je rajoute : "Par contre oublis la maintenant "
Il me répond : "reçus prend soin d elle"
Et là ma femme se retourne pour aller se coucher à l’autre bout du lit sans un mot.

Je lui dit : "tu es déçus que je lui dit cela ?"
Elle : "oui car je me sentais plaire à un autre homme, ça me faisait du bien de pouvoir le savoir et d avoir une conversation avec un homme qui m apprécie.

Je la sent déçus, à la base si ça se passait bien, la relation devait être suivie, mais lui ayant dit que je n’avais pas eu le feeling avec lui, elle m à dit ok tampis .
Je pense qu elle souhaitait le revoir.

Mais la nuit est loin d’être terminer pour moi.

4h00 du matin réveil en sursaut. Et la dans mon esprit toute les phrases qu elle m a dites sur leur rapport qu elle a eu avec cet amant et cet aveux de ré-plaire repasse en boucle sans cesse.
Je le sens mal, pourquoi j ai infligé ça à ma femme et surtout à moi.
Au petit matin, je me met à pleurer de ce mal être que j’ai et qui va me hanter maintenant toute ma vie avec elle.

J’ai plein de culpabilité en moi. J’étais au plus mal et n’avait besoin que d’une chose : que ma femme me rassure, qu’elle me me montre son amour mais cela fait deux jours que cette expérience a eu lieu et j’attend toujours qu’elle me rassure, que j existe toujours pour elle, cela me permettrait de passer une étape.

Au fond de moi je suis peut être mazot, mais j’aimerais rééditer cette expérience. C’était une première pour nous avec tous ce que les premières fois implique. Maintenant que nous avons une expérience, nous pouvons mieux nous préparer.
Soit le refaire avec un couple échangiste ou mélangiste, ou bien même avec un autre homme.
Essayons déjà voir si cela est possible avant de passer à mon "ultime" fantasme.
Faire un trio bi avec un black.
Je suis mazot mais j’essaye de me soigner.

9 Commentaires

  • J’ai vécu une situation similaire… appelons le Gaston… il fête ses 40 ans. Sa femme veut lui offrir un beau cadeau. Il veut la voir dans les bras d’un autre. Ce sera moi -) Je pensais que Gaston serait super excité mais rien, nada ! Josette, appelons la comme ça, est déçue. Je m’inquiète. Je n’ai pas assuré ou quoi ? Je vais mettre un an à décoincer mon Gaston. Un jour j’éteins la lumière pour faire l’amour à Josette. C’est le déclic. Notre Gaston bande comme un fou ! Il viendra se placer au-dessus de nous pour éjaculer. Josette et moi avions sa bénédiction !
    Donc ce n’est pas parce que cela n’a pas fonctionner une fois que cela ne fonctionnera jamais… mais oui peut être qu’il vaut mieux que cela reste un fantasme !
    Nous avons passé avec Josette et Gaston des folles nuits pendant 5 ans…
    Manu

  • je penses que tu n etais pas pret mais que ton experience est une etape de ta preparation...
    enfin j espere que cette experience te faira devenir un veritable cannard et que ca aussi, c est une etape importante.

  • Bonjour

    Comment peut on encourager des rapports non protégés pour quelques motifs que ce soit !!!!
    J’espère que tous ceux et toutes celles qui vous lisent ne le prennent pas au 1er degré, c’est à la limite de l’inconscient.

  • Bonjour
    on ne pas dire que ce soit le grand frisson j’ai eu quelques sensations identiques lors de notre première expérience, mais pas à ce point heureusement pour moi. Cependant passé le cap de la première expérience la situation fut beaucoup plus plaisante pour nous. Tu y est peut être allé un peu fort pour un début
    Ceci dit je suis assez d’accord avec les autres tu n’est pas prêt pour ce genre de jeu seulement dis toi bien une chose ... ta femme elle semble avoir apprécié et il semblerait que tu lui aies mis le feu aux ...poudres.

  • Pas fait pour toi le Candaulisme .. tout simplement
    Certains fantasmes doivent en rester en l’état.

    Pour te rassurer.... il vaut mieux vivre avec des remords qu’avec des regrets.

    Prend comme c’est et laise tomber pour te sauver et sauver ton couple.. car il y a pris gout assurément

  • Franchement, si le candaulisme doit s’accompagner de telles "prises de tête", alors il vaut mieux y renoncer... Où sont l’envie, l’amour, la fête, les sensations, l’humour même si on s’enterre sous de telles règles, aussi compliquées et rigides ?
    Par ailleurs, je me permets de te dire (par rapport à ta première contribution) : non, "tous les hommes" n’ont pas le fantasme de voir leur épouse ou compagne prises par un ou plusieurs autres hommes. Cela n’a rien d’une obligation, d’une contrainte... C’est peut-être une mode -en tout cas ça y ressemble vu la profusion du sujet dans les médias- mais rien n’oblige à y céder. C’est l’envie, le dialogue et le désir qui priment... En dehors, tout n’est que littérature !
    PS : interroge-toi aussi sur ton désir de bisexualité (dont tu parles toi même). Le candaulisme n’est pas un moyen détourné d’avoir une relation sexuelle avec un homme. Si telle est ton envie, assumes ! Ça pourrait te faire du bien.

  • si tu es ta femme et es vraiment candauliste, alors fait plutôt l’inverse, renvoies un sms au type pour lui organiser un truc a ta femme...(rien que lui et elle)...tu peux exiger la complicité du mec et lui demander les détails....ta femme à mon avis se sentira plus épanouie ensuite...et ne t’inquiètes pas ce n’est pas un coup de bite qui va faire qu’elle ne t’aimera plus...

  • salut, a mon avis tu n’es pas prêt pour le candaulisme et veut encrore tout contrôlelr....du coup ta femme n’y trouve naturellement pas son compte...c’est comme si tu donnais envie à un enfant en lui parlant et en lui proposant un cadeau, le lui offrait, puis pétais limite un plomb une heure après en envoyant un message au livreur devant lui pour dire que c’était la dernière fois....le pauvre ne trouverais plus sa place

  • Bonsoir je suis nouveau dans le monde du candaulisme et vous cherché un homme je suis intéressé

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription