Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

1 - Questions lancées

! Signaler un contenu abusif

Bonjour à tous,

Je vais écrire après plusieurs semaines de lectures attentives de vos différents post.
J’aimerais d’abord mentionner l’intérêt que je porte à ce site qui récolte des points de vues intéressants et partage des expériences pour le moins enrichissantes voire excitantes. C’est un des rares endroits concernant ce sujet, ou le respect, l’écoute et le partage sont si présent.

J’ai 25 ans, blond, yeux bleus, 1.80m 70kg dont 1 de testostérone, en couple depuis bientôt deux ans. J’ai démarré ma vie sexuelle il y a 10ans. Sans enchainer les conquêtes j’ai généralement eu une vie sexuelle assez complète : 10 partenaires tout au plus. Ma copine, elle, me compte comme son premier, elle n’a qu’un an de moins que moi mais a su rester patiente et attendre de trouver quelqu’un qui lui convienne vraiment.

Avec une de mes ex il y a environ 3 ans j’ai eu l’occasion de tenter des expériences HFF et HHFF. Pour ma part j’ai beaucoup apprécié, même si ca n’était pas toujours évident c’était des sensations très agréable. Puis notre histoire c’est brutalement terminé en partie à cause de cela je pense, nous étions incompatible sexuellement à cause de son passé compliqué.

J’aime l’idée du candaulisme d’abord pour ce qu’elle a de réaliste. L’attirance physique ou sexuelle ne peut pas, à mon sens, s’orienter exclusivement dans un schéma dualiste réciproque. Une femme ou un homme aura toujours au fil de sa vie laissé trainer un oeil sur quelqu’un d’autre que son ou sa compagne. Contraindre ses envies semble naturel pour la majorité, jusqu’à ce qu’elles émergent sous une forme ou une autre et nous renverse.

J’ai discuté de cela avec ma copine dès le début de notre relation il y a presque deux ans. Elle m’entend, me comprend et n’exclut pas que l’on se partage un jour, mais craint que cela ne lui plaise pas. Je pense être un peu pesant pour elle car je glisse souvent l’idée d’un trio HFF dans nos discussions, j’essaye pourtant de parler aussi d’HHF de temps en temps et cela lui plait, un peu. Je ne suis pas réellement candauliste, mais j’aime cet esprit. Si ma copine fantasmait de HHF autant que moi l’inverse, je pense que je saurais faire le chemin psychologique d’apprécier voir d’être excité de son rapport sexuel avec l’autre.
Ma copine ne refuse pas l’idée de moi avec une autre femme mais sa jalousie est trop forte, je pense qu’elle manque de confiance en elle pour vivre ces expériences. En fait je pense qu’une bonne partie du problème réside dans ce manque. J’essaye de lui donner confiance sexuellement mais je ne me trouve pas très bon. Avez vous des conseils pour cela ?

Nous discutons de tout ca régulièrement et en bonne intelligence et je pense être à l’écoute et compréhensif.

Lorsque je lui parle d’autre homme elle ne s’attarde pas vraiment sur le sujet, et m’explique en général que pour elle le sexe et l’amour sont liés, que le sexe ne peut venir seul. Pourtant elle reconnait que certains sont beaux.
Je rêve de nous voir complice entre nos complices, je voudrais que nous ressentions ces plaisirs interdit, dans un sens comme dans l’autre je suis persuadé que nous nous ne serions pas déçu car nous nous aimons, quelque chose de solide qui se construit tous les jours.

J’aimerais savoir comment la rassurer ? Comment la rendre fier d’elle ? (elle fait pourtant 1,70m, 50kg est ravissante, intelligente, au yeux bleus, etc...). Comment lui faire sentir que le sexe peut être un jeu ? Comment lui donner envie de jouer ?

Dans l’attente de vous lire.

Ja

6 Commentaires

  • Je pense que de lui présenter un trio HFF pour commencer une 1ère expérience candaulisme est assez risqué. Effectivement tu lui prouves d’emblée que ce qui t’intéresse serait de TE trouver, avec son accord, une maîtresse, alors qu’il vaudrait mieux lui démontrer que par amour pour elle, et au delà de tout esprit de jalousie, tu aimerais la voir, la regarder, l’admirer en train de prendre et de donner du plaisir à un autre homme.

  • Je trouve que les propos de chacun sont vraiment plein de bon sens je retiens notamment le principe énoncé par Claude345 "c’est quand on est capable de renoncer qu’on se met en situation d’obtenir" qui sonne comme une évidence à laquelle on ne pense pas naturellement. C’est une fantasme qui se vit à 2. L’écoute de l’autre est primordiale. Si elle nous dit qu’aujourd’hui elle n’est pas capable de dissocier sexe et sentiment, c’est une vérité qu’il ne faut pas ignorer. Un trop jeune couple prend bcp plus de risques à pratiquer qu’un couple dont la solidité a été éprouvée par le temps.
    D’avoir passer outre les nombreux "coup de coeur" croisés au fil de la vie pour se concentrer et ne jamais dévier sa route de l’être aimé.
    Sacrifices qui prouveront au couple que malgré ces partie de jambes en l’air où risquent de s’insinuer des sentiments difficiles à digérer, ils resteront liés par leur amour l’un envers l’autre et pourront se permettre de goûter à d’autres sans risque de briser une vie à 2.
    On parle bcp de temps (en années) sur ce site qui regroupe, j’ai l’impression, bcp de personnes ayant des expériences réussies. Cet ingrédient est donc selon moi à mettre dans la marmite.

  • Bonsoir. Je suis tout a fait d’accord avec couple51 et me retrouve au travers de son commentaire.
    Vous êtes jeunes avec peu d’expériencs et vous êtes un couple tout neuf.
    La vrai question est : votre couple est il suffisamment solide pour vous lancez dans de telles aventures ?
    Et de quoi aurait vous besoin dans 20 ans ???
    Bon voyage et soyez patients

  • salut jade
    je comprends que sa ne fait que 2 ou 3 ans que vous etes ensemble avec ta femme actuelle ! même si l’idée est deja dans sa tete , il faut encore beaucoup en parler et etre patient !! en ce qui nous concerne ma femme et moi ,nous sommes marié depuis 22 ans et nous sommes réellement candaulistes que depuis a peine 1 an ! et pourtant cela fait très longtemps que j’ai parlé a ma femme de mes fantasmes candaulistes pour la première fois !! cela a pris beaucoup de temps dans sa tete avant même de me comprendre et de comprendre le faite de me voir la "partager" ! au début elle était totalement contre et me disait qu’elle pourrait jamais etre avec un autre homme sans amour et sentiments , puis après quelques années et même si sur le plan de notre sexualité tout va très bien voir même très très bien ,une certaine routine s’installe !! jusqu’au jour ou cette routine (boulot,enfants,etc...) fait qu’on fait l’amour dans le noir,on se retient pour ne pas alerté les enfants,la fatigue du boulot ,etc...fini par prendre le dessus et l’idée de mettre un peu de piment dans la vie fait son chemin même pour ma femme qui était contre cette idée !! j’admet que quand ma femme est en excitation totale elle est très gourmande de sex et quand elle en a besoin il lui faut faire l’amour 5,6,7 fois par jour !! j’avoue que je ne suis pas le rythme !! notre complicité est totale et notre couple est très fusionnel , je ne pourrais pas me passer d’elle tout comme elle ne pourrais pas se passer de moi et je pense que c’est pour cela que notre candaulisme est indéboulaunable de notre couple !!
    nous avons fixés les règles ensemble et nous sommes jurés de les respectés !! ma femme ne rencontre des hommes uniquement en ma présence ( pas de tabous et pas plus de deux hommes ensembles) et pas de rencontre régulière avec le(s) même homme(s) et elle accepte que je rencontre des femmes uniquement en sa présence a condition qu’il n’y ai pas de pénétration ( en total accord ) en ce qui me concerne !!
    tout est basé sur la confiance de chacun de nous deux et nous pensons que la candaulisme ne peux se vivre qu’a condition qu’un couple soit extremement fusionnel sinon le couple vole en éclats au bout de quelques rencontres
    prenez le temps de bien vous connaitre et d’etre complice et vous verrez vous vivrez des moments magiques
    christophe et catherine

  • Je vous relis et je me rends compte que vous n’avez pas employé "donner confiance" mais "donner envie de jouer". Autant pour moi. Vous êtes "d’entrée de jeu" dans la bonne question, bien formulée. Les femmes adorent jouer. Elles ne sont pas moins coquines et libérées que nous. Quand elles sont en confiance et se donnent libre cours, quel plaisir ! Tout vient à point à qui sait attendre.

  • Bonjour Jade
    Comment lui donner confiance ? Je ne poserais pas la question comme ça. Les femmes sont fines et intuitives. On ne peut pas leur "donner" confiance. Elles ont confiance ou pas, selon que vous la méritez ou pas, selon un principe de réalité, j’oserais dire de vérité, incontournable. Surtout que d’après votre description ce n’est pas une midinette mais une femme intelligente. Alors soyez digne de sa confiance, pas d’autre solution pour en venir où vous le souhaitez mais surtout pour vivre ensemble dans le long et très long terme. Un grand principe : c’est quand on est capable de renoncer qu’on se met en situation d’obtenir. C’est quand votre compagne saura (et non pas croira) que c’est important pour vous mais pas essentiel, qu’elle seule vous est nécessaire quel que soit le contexte, qu’elle prendra confiance en vous, donc en elle et que les choses deviendront possibles. Si vous vous fixez sur votre désir, elle se fixera dans son refus car une femme ne peut accepter que le désir de son compagnon soit plus fort que son amour pour elle.
    C’est fondamental. Hors de cela il n’y a que tromperie, manipulation, rapport de force, conflits implicites ou explicites, chosification de l’autre, et je devine que ce n’est pas ce que vous souhaitez.
    En pratique : dialogue, acceptation, écoute, patience, bientraitance. Quand on se fait (à juste titre) confiance, tout coule de source, quand on se méfie, tout va de travers.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription