Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

! Signaler un contenu abusif

C ’est un soir, je suis derrière lui dans un bar, il ne sait pas que je le regarde. Il est assis au BAR, je l’observe dans le miroir, il ne me voit pas.
il me plaît déjà !, il a un sourire ravageur, il a un look soigné et décontracté à la fois, une belle chemise blanche d’été en lin, un jean et des baskets, ses yeux sont verts, une légère barbe naissante, il disait avoir 45 ans mais il en fait beaucoup moins.
Son attitude est très décontracté et il a l’air très sûr de lui, ce qui commence à me stresser et à m’intimider.
Comment vais je l’aborder, me reconnaîtra t-il ?
Je décide de m’asseoir à côté de lui au bar, le tabouret est un peu haut, je dois relever un peu ma jupe pour m’asseoir, tous les hommes au bar se retournent, tous ses yeux rivés sur moi m’intimident mais m’excitent aussi d’une certaine façon.
Peu de femmes sont présentes.
X sourit, à son regard je sais qu’il sait qui je suis...
Depuis quelques semaines nous échangeons des mails et des sms, au début très courtois puis de plus en plus coquins, son profil m’a plu tout suite, puis son humour et sa dérision aussi.
Il est plus beau en vrai qu’en photo, il a du charme et du charisme.
Il me dit : " waouh, t’es encore plus belle en vrai ", je lui répond que c’est gentil mais que je ne le pense pas.
Il sent ma timidité et fait tout pour me détendre, il m’offre un verre, qui aura le don de me décontracter très vite.
Nous échangeons quelques confidences, où nous en sommes dans la vie, ce que nous en attendons, nos projets etc...
Je sais qu’il est divorcé, qu’il a un enfant et qu’il papillonne car il veut "profiter à fond de la vie et des belles femmes".. Sa vision n’est pas la mienne mais elle me convient à cet instant précis.
En le regardant me parler, je me surprends à l’explorer dans les moindres détails, il a un tatouage énorme sur le bras, il a de belles dents et de belles mains, c’est un charmeur et il le sait.
Il ne parle ni trop ni pas assez, il me laisse me dévoiler peu à peu, l’alcool aidant. jE le surprend plusieurs fois à baisser son regard sur mon décolleté , et me "srcuter", lui aussi dans le détail, je me sens déshabillée du regard, mon excitation commence à grimper et je commenc e à me tortiller sur mon siège, arrive le deuxième verre , je prétexte une envie d’aller aux toilettes mais c’est surtout pour reprendre mes esprits qui se brouillent : ne suis je pas en train de faire une connerie ?
Je me passe de l’eau froide sur la nuque, je remet un peu de rouge à lèvres...quand soudain ...je vois la porte s’ouvrir derrière moi..
Il est là, il s’avance et plante directement ses deux mains sur mes seins, il est derrière moi et je sens son érection sur ma hanche, il me dit ne plus pouvoir tenir, que je suis vraiment belle, qu’il veut passer à la vitesse supérieure..Il m’embrasse fougueusement, je me laisse faire, sa main franchit mon entrejambe et ses doigts me caressent doucement le clitoris à travers ma petite culotte en dentelle noire.

Je suis très excitée, mais je culpabilise, je sais que j’ai dépassé les bornes et franchit la limite autorisée..
Je le repousse doucement en lui demandant de me reconduire chez moi, que ce que l’on fait n’est pas ce qui était convenu..
Il me répond que ça valait le coup d’ essayer car parfois le scénario peut changer.. Son expérience en la matière m’effraie mais m’intrigue à la fois...
Dans la voiture, on ne se parle pas beaucoup, quelques mots, l’ambiance est à la fois tendue et excitante.
Il me dira juste en chuchotant : "je vais adorer te regarder".

EN arrivant chez moi, tout est prêt : le vin rouge, les toasts, l’ambiance feutrée avec une musique douce, la lumière tamisée, les bougies parfumées, P. descend les escaliers , un peu nerveux mais déterminé, les deux hommes se serrent la main, comme s’ils avaient signés un contrat.
Nous discutons de tout et de rien, mais l’alchimie opère et la soirée devient plus qu’agréable, nous rions beaucoup, le vin est excellent, la complicité arrive entre nous trois...
Je décide de déboutonner mon chemisier pour réchauffer l’ambiance encore un peu plus, P. me demande d’aller plus loin, de déboutonner plus bas...Mon décolleté est maintenant très visible et la température monte dans la pièce.
L’ambiance se réchauffe de plus en plus, les regards échangés en disent long.
P. m’ordonne d’enlever ma culotte et de la faire glisser autour du cou de X. puis ensuite de la mettre dans son jean.
Je m’empresse d’obéïr , en pesant mes gestes pour aller le plus lentement possible et en regardant X. droit dans les yeux.
Je m’ asseois dans le canapé, X. se caresse avec ma petite culotte en nous regardant P et moi.
P. s’approche et glisse ses doigts entre mes jambes directement en m’embrassant, il enlève mon chemisier, je me retrouve en soutien - gorge noir, jupe noire et bas, mes chaussures à talons en accessoire.
Le vin me monte à la tête et je sens que je mouille de plus en plus fort, X.est là, il est là et il nous regarde, les yeux brûlants de désir. Je suis au Nirvana.
Je vois l’érection des 2 hommes à travers leurs jeans tellement ils n’en peuvent plus !
Le désir qui monte en moi devient de plus en plus présent et je sens comme une chaleur dans le bas de mon ventre, et toutes les parties de mon corps qui se réveillent, j’ai envie qu’on me touche, qu’on me caresse, j’ai envie de sentir ces quatre mains sur moi, je veux m’abandonner à ces 2 hommes . Je ne me suis jamais sentie aussi belle !
Mes jambes s’écartent pour y laisser passer un, puis deux, puis trois doigt de P. qui, dans sa fougue, ne manque pas de prendre un de mes seins avec son autre main en me disant " montre lui tes seins, ils sont si beaux !"
Je regarde X. en dégraffant mon soutien gorge et en attendant les ordres de P.
Approche toi de lui maintenant et mets tes seins devant ses yeux, puis il s’adresse à X. "Ne les touche pas s’il te plaît , pas tout de suite...."
je me retrouve sans soutien gorge, les seins nus, la jupe légèrement relevée , toujours avec mes bas et mes chaussures à talons, sans culotte, debout, devant X qui est assis dans le fauteuil face au canapé.
X lâche un "waouh....!" en ne quittant pas des yeux mes seins se pointant vers lui..
X et moi attendons les instructions...
Ne sachant plus par où commencer je m ’avance doucement vers la bouche de X. qui me lèche doucement un sein pendant qu’il en malaxe un autre de sa main ferme.
JE lui caresse l’entre jambe doucement, il finit par se mettre debout, je l’embrasse, la température a encore monté d’un cran, sa bouche est ferme, sa langue déterminée, il y a un léger parfum de gel douche pour homme et de parfum de luxe mélangés dans l’atmosphère....
X a beaucoup de mal à se détacher de moi, il empoigne mes fesses mais je lui prends les mains et le regarde dans les yeux... Il comprend que je veux d’abord rejoindre P.

P. n’en a pas râté une miette, ses yeux se sont encore embrasés depuis les dernières 30 secondes passées. Son regard est devenu presque animal...
C’est lui qui s’approche et qui m’embrasse fougeusement.
Il m’ordonne de me mettre à genoux et de le sucer...
Je lui détache s a ceinture et lui déboutonne son pantalon avec empressement, aggrippant son membre bien ferme entre mes doigts, son érection est impressionnante, je le branle doucement en le regardant dans les yeux, ma langue humecte mes lèvres qui s’impatientent elles aussi.
X. est resté derrière nous à nous regarder, il s’est rassis sur le fauteuil mais cette fois ci il se masturbe doucement en nous regardant.
Excitée par le fait d’être vue comme ça, je me mets à frissonner de plaisir, la situation dépasse l’entendement.
P.et moi nous mettons dans son chant de vision pour qu’il nous voit mieux, je prends le sexe de P. dans ma bouche qui salive de plaisir, son érection est dure, son sexe me parait énorme, ça me fait frissonner, je le suce avec délectation en le branlant de temps en temps ,ma langue parcourt le long de son sexe et de sa verge, puis s’empale profondément jusque dans ma gorge.
Je regarde X de temps en temps qui semble ne plus pouvoir tenir...
P. me tire les cheveux et me donne des petites claques en me traitant de "salope". Je souris se satisfaction.
Pendant ce temps, plus qu’excité, X. s’approche plus prêt , me voilà avec 2 belles queues en face de moi, je suis à genoux, on ne peut plus soumise à ses 2 hommes qui continuent de se caresser en me regardant.
Pour la première fois de ma vie, j’engloutie le sexe de X. sans me poser de question mais en me disant "c’est la première fois que j’ai la queue d’un autre dans ma bouche" et cette sensation est tellement excitante !!! J’en salive et en délecte chaque seconde.
En alternance je me mets à sucer l’une et l’autre tout en les branlant de mes mains, je savoure cet instant tant fantasmé et je voudrais jouir comme ça, et les faire jouir sur mes seins tous les 2 à cet instant, tellement le moment est fort, tellement il est excitant ... leurs regards en disent long, je fond de plaisir et je veux aller plus loin.
Je sens l’excitation de P. qui monte d’un cran et qui se retient d’éjaculer dans ma bouche, se concentrant sur mes fesses qu’il se met à caresser, le voilà derrière moi, enfonçant ses doigts profondément dans mon vagin et reprenant ses esprits, il me dit :
" suce le, tu en rêvais, vas - y ! petite pute !!!.."
Le fait de le regarder en suçant la bite de X. le fait devenir dingue, il me pilonne d’un seul coup par derrière presque violemment, ce qui m’arrache un cri et m’empêche de sucer correctement X.
Les mains de P. s’agrippent sur mes hanches, me voilà prise par derrière, par des va- et- viens profonds et tellement puissants que je ne sais plus où je suis... Le plaisir m’envahit quand je reprend conscience que je suis en train de sucer X. en même temps et que lui aussi se retient de ne pas éjaculer de toutes ses forces.
Plusieurs dizaines de minutes s’écoulent ainsi, nous retenant tous les trois pour profiter un maximum de cet instant unique.
Ne pouvant plus tenir je m’abandonne dans un orgasme explosif, d’une profonde intensité, je ne peux pas me retenir de crier "putain, c’est bon !", au même moment X. explose dans ma bouche,
je ne manque pas d’avaler son sperme instantanément avec passion et reconnaissance face à ce cadeau.
Mais c’est sans penser à P. qui me traite aussitôt de salope et me dit que j’ai "dépassé les bornes"
Il me donne une fessée douloureuse et me tire les cheveux tout en me pilonnant puis se retire pour éjaculer violemment sur mes fesses.
Je ne sais plus où je suis mais les secondes qui s’écoulent alors me paraissent à la fois furtives et interminables..
Je les laisse reprendre un peu leurs esprits tout en me relevant et en les embrassant l’un après l’autre, les goûts se mélangent dans ma bouche et dans les leurs, je suis salie de leur sperme, heureuse et comblée.

Je sens qu’ils n’ont pas dit leur dernier mot...La nuit risque d’être longue, torride et belle...

Voilà le récit de mes fantasmes...Ou pas....

Dites moi ce que vous en pensez SVP !!! ???

4 Commentaires

  • bonjour,
    je suis un homme de 55 ans,aimerai bien partager la même passion,je suis un homme sérieux,pour 1M82,cheveux poivre et sel.
    au plaisir une rencontre
    steph

  • C’est bien écrit, excitant, continuez !

  • Merci !!! ;)

  • Fantasmes ? Réalité ? Qu’importe, vous m’avez fait rêver, vous m’avez fait bander, et je me suis fait jouir en vous lisant. Femme ou homme votre récit est très bien écrit et j’espère très bientot avoir le plaisir de partager vos nouvelles réalités ou vos intimes fantasmes.
    Mes amitiés à P
    Bien amicalement.
    Signé X

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription